Cinéma Clones.

Clones.

Affiche Poster clones surrogates disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Jonathan Mostow
Scénaristes : Michael Ferris, John Brancato
Producteurs : Max Handelman, David Hoberman, Todd Lieberman, Todd Arnow, Elizabeth Banks, David Nicksay
Compositeur : Richard Marvin
Sociétés de production : Touchstone Pictures, Mandeville Films et Road Rebel.
Distributeur : Walt Disney Studios Motion Pictures.
Sortie USA : 25 septembre 2009.
Sortie française : 28 octobre 2009.
Titre original : Surrogates.
Durée : 1h25.
Budget : 80 millions de dollars.
Recette mondiale : 122,4 millions de dollars.
Recette USA : 38,6 millions de dollars.
Entrées françaises : 959 954 entrées.

Résumé

Dans un monde futuriste, les humains vivent isolés et en sécurité chez eux pendant que leurs “clones” robotisés exécutent leurs tâches à leur place. Le crime, la tristesse et la peur n’existent plus. Alors qu’une conspiration visant à détruire tous ces robots et leurs propriétaires fait surface, l’agent Greer (qui vient de voir son propre “clone” détruit et doit réapprendre à vivre en “humain”, risquant sa vie à tout moment) et l’agent Peters sont alors envoyés pour enquêter.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Tom Greer : Bruce Willis (VF : Patrick Poivey).
Agent Peters : Radha Mitchell (VF : Marjorie Frantz).
Maggie Greer : Rosamund Pike (VF : Laurence Dourlens).
Stone : Boris Kodjoe (VF : Gilles Morvan).
Le clone de Canter : James Francis Ginty (VF : Philippe Bozo).
Canter vieux : James Cromwell (VF : Michel Ruhl).
Le prophète : Ving Rhames (VF : Said Amadis).
Strickland : Jack Noseworthy (VF : Bruno Choel).
Bobby : Devin Ratray(VF : Adrien Antoine).
Colonel Brendon : Michael Cudlitz (VF : David Kruger).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Clones est inspiré du comic book The Surrogates édité chez Top Shelf Productions entre 2005 et 2006, et créé par Robert Venditti (scénariste) et Brett Weldele (dessinateur), bien qu’on puisse trouver de grandes différences entre cette oeuvre originale et l’adaptation cinématographique. Les droits sont achetés en mars 2007.

Parce que Bruce Willis a refusé de ré-enregistrer plusieurs lignes de dialogue quand le film était restructuré, un acteur de commentaire sonore à la voix semblable a dû être engagé.

Image clones surrogates disney touchstone

Dans une scène, un gros plan du dossier du FBI de Strickland montre la date du 21 décembre 1969 et le lieu de Lynn dans le Massachussets, qui sont aussi les vrais date et lieu de naissance de l’acteur Jack Noseworthy qui joue Strickland.

Dans le Body Shop où Maggie travaille, on peut voir un support pour les visages des « clones ». En réalité ce support n’est autre qu’un trépied flexible pour appareils photos.

Image clones surrogates disney touchstone

Le tournage s’est déroulé dans le Massachusetts.

Notre critique de Clones.

Un film de science-fiction dans un future proche traitant de la robotique et de son utilisation, de quoi donner un reflet à notre monde actuel.

Image clones surrogates disney touchstone

Clones s’inscrit dans la case thriller tant l’enquête policière est prenante avec sa dose de complot de grande échelle tout en faisant planer le mystère jusqu’à son dénouement final. Le scénario est captivant car tout est bien construit. Rien que la séquence d’ouverture est belle avec un défilement du temps qui montre l’évolution du projet du “clone robotique”. On comprend très vite le concept et son utilisation. Le long-métrage montre ainsi la prouesse technologie mais que l’humain se place au second plan de lui-même afin d’être en “sécurité” pour que ce soit les clones qui risquent les dangers de la vie de tous les jours. Jusque là, c’est assez fascinant.

Puis vient le rebondissement qui va créer un danger pour tous les utilisateurs. On est prit dans la spirale infernale de qui en est l’auteur et surtout ses motivations. Une sorte de critique faite sur la robotique de l’extrême qui prend le pas sur l’humanité. C’est ici le message du film : le robot ne doit pas se substituer à l’humain pour les tâches les plus basiques.

Image clones surrogates disney touchstone

La mise en scène de Clones est également très réussie en étant bien rythmée mais qui vaut le détour pour ses scènes d’action et de course poursuite. La photographie choisie par le réalisateur élève un peu plus encore le niveau du long-métrage de même que le cadrage où la caméra est souvent inclinée. Les jeux de lumières apportent ainsi un certain mystère. La bande originale amplifie fortement la tension des scènes et rend le tout bien plus attirant. Concernant les effets spéciaux, c’est dommage qu’ils soient assez inégaux en terme de qualité.

Image clones surrogates disney touchstone

Bruce Willis est très bon dans son interprétation sans pour autant être éblouissant. Le passé du personnage est évoqué mais ne parvient pas à être suffisamment approfondi pour que cela serve vraiment le scénario. Les deux actrices du film, Rosamund Pike et Radha Mitchell sont à la hauteur même si cette dernière offre plus de variétés de jeu grâce au traitement de son personnage qui est plus travaillé.

Clones est au final un film presque excellent avec une conclusion à la hauteur des messages véhiculés et qui propose un futur bien sombre.

La note de Fabien

En bref

Super prenant !