amazon disney

Affiche Poster chérie agrandi bébé honey blew up kid disney

Fiche technique.

Réalisateur : Randal Kleiser.
Scénariste : Thom Eberhardt, Peter Elbling et Garry Goodrow.
Producteurs : Albert Band, Deborah Brock, Edward S. Feldman, Stuart Gordon, Dennis E. Jones et Dawn Steel.
Compositeur : Bruce Broughton.
Société de production : Walt Disney Pictures et Touchwood Pacific Partners.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 17 février 1992.
Sortie française : 3 février 1993.
Titre original : Honey, I blew up the kid.
Durée : 1h29.
Budget : 40 millions de dollars.
Recette mondiale : 76 millions de dollars.
Recette USA : 58,6 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 306 695 entrées.

Résumé.

Wayne Szalinski, un inventeur aux idées étonnantes, a par erreur fait agrandir son bébé de deux ans en un géant.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Wayne Szalinski : Rick Moranis (VF : Georges Caudron).
Diane Szalinski : Marcia Strassman (VF : Véronique Augereau).
Adam Szalinski : Daniel et Joshua Shalikar (VF : Inconnue).
Nick Szalinski : Robert Oliveri (VF : Emmanuel Garijo).
Mandy Park : Keri Russell (VF : Inconnue).
Charles Hendrickson : John Shea (VF : Jean-Luc Kayser).
Clifford Sterling : Lloyd Bridges (VF : Edmond Bernard).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Chérie, j’ai agrandi le bébé est la suite de Chérie, j’ai rétréci les gosses. Il sera suivi par Chérie, nous avons été rétrécis.

A l’origine, le projet s’intitulait Big Baby et n’était pas la suite de Chérie, j’ai rétréci les gosses. Quand les studios Disney virent qu’il pouvait en faire une suite, ils modifièrent le scénario.

Image chérie agrandi bébé honey blew up kid disney

Plus de mille enfants furent auditionnés pour le rôle du bébé Adam. Joué par deux jumeaux, chacun d’eux agissaient différemment : Danny improvisait facilement, Josh respectait les demandes.

Les dialogues entre Wayne et le bébé Adam furent improvisés par l’acteur qui réagissait à ce que jouait l’enfant.

Le film n’utilise pas toujours des effets spéciaux mais parfois ce sont juste des effets d’optique avec des décors disproportionnés (comme la scène où Adam décroche la porte).

Image chérie agrandi bébé honey blew up kid disney

Chérie, j’ai agrandi le bébé est le premier film de Keri Russell.

En 2011, Disney est accusé de plagiat. En 2013, après un procès, les studios doivent payer 300 000 dollars de dédommagement au plaignant.

Notre critique de Chérie, j’ai agrandi le bébé.

Deuxième opus de la saga, nous changeons d’échelle de la miniature vers le gigantisme.

On pensait le concept déjà usé mais l’inversion des genres permet au contraire d’apporter de la fraîcheur. Surtout, d’avoir fait le bébé en héros principal permet de nombreuses situations amusantes voire hilarantes. On ne s’ennuie pas une seconde tellement l’histoire est bien construite et captivante. L’humour est fortement présent mais fait avec subtilité alors que ce genre de comédie aurait pu pousser à l’extrême les gags. L’autre petit point intéressant est l’attachement profond qui existe dans la famille Szalinski jusqu’à la résolution finale assez touchante.

Image chérie agrandi bébé honey blew up kid disney

Il est plaisant de retrouver justement toute cette petite famille toujours égale à elle-même. Le retrait d’un personnage du premier film est justifié de manière convaincante et permet d’avancer. Wayne est toujours attachant avec ses étourderies d’inventeur, Diane incarne toujours la mère aussi gentille qu’autoritaire, Nick traverse l’adolescence et la petite nouvelle, Mandy (Keri Russell) s’en sort à merveille. Pour le méchant du film, John Shea est crédible et sournois. Mais le gros point positif du film revient au bébé (joué par des jumeaux) qui malgré ses deux ans d’âge est convaincant dans toutes ses scènes.

Chérie, j’ai agrandi le bébé est donc une suite plus que réussie et une comédie extra !