CinémaChasing Papi.

Chasing Papi.

affiche poster chasing papi disney fox

Réalisateur : Linda Mendoza.
Scénariste : Laura Angelica Simon et Steve Antin.
Producteur : Laura Angelica Simon, Tracey Trench et Forest Whitaker.
Compositeur : Emilio Estefan.
Société de production : Fox 2000 Pictures, Robert Simonds Productions et Spirit Dance Entertainment.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 16 avril 2003.
Sortie française : Inconnue.
Titre original : Chasing Papi.
Durée : 1h20.
Budget : 9 millions de dollars.
Recette mondiale : 12,6 millions de dollars.
Recette USA : 6,1 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Tomás est en couple avec trois femmes en même temps. Lorsqu’elles se rencontrent, elles décident de régler cette situation mais une inspectrice se mêle à l’affaire.

Achats.

Casting.

Lorena : Roselyn Sánchez (VF : Inconnue).
Cici : Sofía Vergara (VF : Inconnue).
Patricia : Jaci Velasquez (VF : Inconnue).
Tomás “Papi” Fuentes : Eduardo Verástegui (VF : Inconnue).
Carmen : Lisa Vidal (VF : Inconnue).
Victor : Freddy Rodríguez (VF : Inconnue).
Rodrigo : D.L. Hughley (VF : Inconnue).

En savoir plus.

Le tournage s’est déroulé en Californie.

image chasing papi disney fox

Notre critique de Chasing Papi.

Un pitch qui indique qu’on va avoir droit à des situations bien comiques.

image chasing papi disney fox
image chasing papi disney fox

On ne peut pas vraiment dire que l’humour soit vraiment présent tant les péripéties sont assez simples et parfois même grotesques et invraisemblables. C’est un scénario qui ne mérite pas un grand détour tant l’écriture est faiblarde et sans grand intérêt. Même si on se prend un peu au jeu mais une qualité plus travaillée n’aurait pas été de refus. Il n’y a donc pas grand chose à dire sur l’intrigue si ce n’est trop de clichés et un certain ennui. En effet, à part montrer un séducteur menteur et des demoiselles piégées, il n’y a pas grands messages qui sont véhiculés ou une certaine dénonciation de comportement.

Le pire revient sur le casting. Surjeu à absence de jeu, aucune conviction, c’est un échec complet. Les personnages ne sont à ce titre pas plus développés. Tout d’abord Tomás est un stéréotype du séducteur beau gosse qui joue de son apparence mais qui n’a pas grand chose dans le cerveau mais plutôt entre les jambes. Il se retrouve piégé à gérer une triple vie sentimentale et on ne lui donne pas grande sympathie. Lorena est le cliché de l’intello, Cici celui de la bimbo écervelée et enfin Patricia celle de la fille de riche. Même leurs apparences sont là pour appuyer les caricatures et ça en devient trop.

image chasing papi disney fox
image chasing papi disney fox

De mauvais à massacre, la réalisation n’arrive pas à se poser correctement. Certaines séquences restent correctes mais d’autres virent au n’importe quoi entre les rêves aux décors catastrophiques et des scènes en dessin animé sans aucune cohérence artistique. Sans compter certains effets visuels très kitchs ou des mises en scènes chaotiques sur les hallucinations. Bref, il n’y a pas grand chose à en tirer là non plus. La bande originale fait très latino pour correspondre à une certaine ambiance et on va dire que c’est le moins pire du lot.

Chasing Papi est navrant.

La note de Fabien