amazon disney

Affiche Poster Captain America Civil War Disney Marvel

Fiche technique.

Réalisateur : Anthony Russo, Joe Russo.
Scénariste : Christopher Markus et Stephen McFeely, d’après les personnages de Joe Simon et Jack Kirby, d’après Civil War de Mark Millar.
Producteur : Kevin Feige.
Compositeur : Henry Jackman.
Société de production : Marvel Studio et Marvel Entertainment.
Distributeur : Walt Disney Studio Motion Picture.
Sortie USA : 6 mai 2016.
Sortie française : 27 avril 2016.
Titre original : Captain America : Civil War.
Durée : 2h26.
Budget : 250 millions de dollars.
Recette mondiale : 1,1 milliards de dollars.
Recette USA : 408 millions de dollars.
Entrées françaises : 2 983 655 entrées.

Résumé.

Suite aux événements d’Avengers: l’ère d’Ultron, Steve Rogers rassemble une nouvelle équipe de héros. Cependant, suite à un énième accident, l’ONU, aidé par le général Ross et Tony Stark met en place les accord de Sokovie qui visent à réguler les activités des super. Une décision lourde de conséquences qui va créer une division au sein des Avengers. D’un côte Iron Man et ses alliés favorables aux accord et de l’autre Captain America et les siens, farouchement opposé à ces accords.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Camp de Captain America
Steve Rogers / Captain America : Chris Evans  (VF : Alexandre Gillet).
James “Bucky” Buchanan Barnes / le Soldat de l’Hiver : Sebastian Stan (VF : Axel Kiener).
Sam Wilson / Le Faucon : Anthony Mackie (VF : Jean-Baptiste Anoumon).
Clint Barton / Œil-de-faucon : Jeremy Renner  (VF : Jérôme Pauwels).
Wanda Maximoff / la Sorcière Rouge : Elizabeth Olsen (VF : Charlotte Corréa).
Scott Lang / Ant-man : Paul Rudd (VF : Damien Boisseau).
Sharon Carter / Agent 13 : Emily VanCamp (VF : Chantal Macé).

Camp d’Iron Man
Tony Stark / Iron Man : Robert Downey Jr. (VF : Bernard Gabay).
Natasha Romanoff / la Veuve Noire : Scarlett Johansson (VF : Julia Vaidis-Bogard).
Rhodes / War Machine : Don Cheadle (VF : Sidney Kotto).
La Vision : Paul Bettany (VF : Patrick Osmond).
T’Challa / Black Panther : Chadwick Boseman.
Pepper Potts / Rescousse : Gwyneth Paltrow (VF : Barbara Kelsch).
Peter Parker / Spiderman : Tom Holland (VF : Gabriel Bismuth-Bienaimé).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Le scénario est entamé dès 2013. Au fil du temps, le budget du film augmentait considérablement et c’est Disney qui calma les tensions entre le producteur Kevin Faige et les actionnaires de chez Marvel.

Deux nouveaux personnages font leur apparition : Black Panther et Spider-Man. Ce dernier rejoint donc le Marcel Cinematic Universe après des négociations avec Sony (détenteur des droits du personnage) pour rebooter à nouveau la franchise. De plus, au départ, Spider-Man devait être beaucoup plus présent, au détriment de Black Panther qui allait avoir son propre film. Quand les négociations avaient d’abord échoué, Black Panther pris plus d’importance. Une fois l’autorisation obtenue d’utiliser Spider-Man sur le tard, la présence de l’homme-araignée fut amoindrie.

Image Captain America Civil War Disney Marvel Image Captain America Civil War Disney Marvel

Hope van Dyne, alias la Guêpe, devait avoir un petit rôle dans le film. Mais sa faible présence à l’écran auraient nui au personnage.

La scène où Chris Evans retient un hélicoptère montre les vrais muscles de l’acteur, il n’y a eu aucun maquillage ni effets spéciaux sur son bras. Avant la prise, il s’est entraîné plusieurs heures à soulever des poids afin de rendre son bras plus volumineux et musclé le temps de la prise.

Image Captain America Civil War Disney Marvel

Le titre de travail du projet était “Sputnik”.

Le tournage s’est déroulé du 27 avril 2015 au 22 août 2015.

Notre critique de Captain America : Civil War.

Captain America : Civil War est le nouveau Marvel qui s’inscrit parfaitement dans la continuité de ses grands frères. L’histoire reprend juste après Captain America : le soldat de l’hiver, avec quelques personnages en plus et quelques références au dernier Avengers : l’ère d’Ultron, mais si vous ne l’avez pas vu ce n’est pas très grave.Dans ce nouvel opus de la saga Marvel, ce n’est pas un seul méchant, c’est tout un enchaînement d’événements qui mènent chaque héros et personnage à aimer ou en détester d’autres. Accrochez-vous bien, les rapports humains ne sont pas les plus simples ! Rien que quand on sait que Iron Man et Captain America sont dans les deux camps opposés, que Natasha Romanoff est avec le premier mais garde beaucoup d’affection pour le deuxième… mêlez à tout ça le passé douloureux du Soldat de l’hiver à l’esprit torturé pris entre deux feux, et vous obtenez un joli petit mélange.

Image Captain America Civil War Disney Marvel

Vous retrouverez bien sûr Iron Man arrogant, La Veuve Noire en forme, Captain America plus têtu que jamais, Falcon fidèle à son allié, Vision qui découvre la vie, War Machine, Wanda et Œil de Faucon. Mais ce nouvel opus voit apparaître plusieurs personnages et en développer d’autres qui étaient presque absents auparavant.

Tout d’abord Black Panther, Prince de Wakanda qui cherche à venger la mort de son père. Finalement, il ne sera pas ultra présent dans le film, mais son introduction nous laisse penser que celui-ci pourrait le devenir plus à l’avenir, ce qui ne serait pas déplaisant (son film est prévu pour juillet 2018).

Image Captain America Civil War Disney Marvel

Bienvenue également à Spider-Man, héros déjà contesté avant la sortie du film. Il fera une brève apparition, mais pas des moindres. Jeune insouciant, petit génie, il n’est pas vraiment l’image même du super héros qui vend du rêve. Quand Stark vient à sa rencontre, c’est finalement un pauvre petit étudiant qu’il découvre, avec un costume miteux (encore plus que le suivant qui semble être conçu par Tony Stark lui-même, d’où peut être les yeux qui peuvent bouger). Il se rapproche beaucoup du Peter Parker du début des comics, un étudiant brillant mais perdu dans un monde trop vaste. Il n’est pas pour autant inutile, ses interventions apportent jeunesse à des dialogues et des réparties qui commencent légèrement à s’essouffler. Une chose tout de même à noter : tante May est des plus magnifiques et relativement jeune, au revoir la vieille tante que l’on a toujours vu dans les précédents films de ce super héros.

Nous avons pu assister aux retrouvailles de Ant-man et Falcon lors de ses présentations avec les Avengers. L’ajout de ce personnage dans la saga apporte de la nouveauté, un humour un peu plus décalé, plus léger, et de nouvelles facultés qui rendent les affrontements beaucoup plus croustillants.

Image Captain America Civil War Disney Marvel

Vous souvenez-vous de l’agent 13 ? Connue sous le nom de Sharon Carter (comme Peggy Carter, la chérie de Captain America dans les années 40), on sait aujourd’hui pourquoi celle-ci porte le même nom. Par contre un peu de déception de ne pas la voir plus, elle qui a tant à apporter à notre héros au bouclier en tant qu’ancienne agent du S.H.I.E.L.D et nouvelle agent de la CIA.

Et surtout n’oublions pas notre méchant de l’histoire, celui qui mène les baguettes et qui conduit nos Avengers là où il le souhaite pour sa vengeance personnelle : Baron Helmut Zemo. C’est celui qui n’a pas de pouvoirs mis à part peut être son envie de vengeance, son mental et son intelligence, et qui mènera les Avengers à se retourner contre eux-même (finalement leur plus grande faiblesse).

Image Captain America Civil War Disney Marvel

C’est grâce au Soldat de l’hiver (Bucky) que notre vilain arrive à ces fins. D’ailleurs on en apprend beaucoup plus sur son passé, bien que comment ses forces lui sont arrivées et comment déclencher sa fureur reste des points encore flous. Ce film était pourtant l’occasion de mieux nous les dévoiler, à moins que cette partie soit réservée pour plus tard. Cependant, cela nous laisse un peu sur notre faim.

La réalisation et les effets spéciaux sont dignes d’un Marvel, c’est-à-dire en grandes pompes, avec des cascades à gogo chorégraphiées pour un plus bel effet et des décors variés et grandioses. Sans surprise ce sont des immeubles détruits, des courses de voitures et des scènes d’anthologie. Quand certains combats peuvent être graves et avec un gros enjeu comme l’affrontement de Captain America et Iron Man pour le Soldat de l’hiver, d’autres peuvent être plus drôles et légers comme lorsque tous les Avengers (y compris les nouveaux) se battent. Veuillez noter que les choses sont bien faites, les deux groupes sont équilibrés à six contre six, si ça c’est pas beau !

Image Captain America Civil War Disney Marvel

Et que seraient les scènes d’actions sans musique ? Bien sûr que tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce film un grand Marvel, à l’image de tous les héros.

Alors ce film n’est pas psychologique, il n’est pas fait dans la finesse, mais il reste un excellent moment à passer. Les rires nous ont accompagné tout le long du film, les personnages tel qu’on les connaît restent fidèles à leur personnalité et ce qui fait qu’on les aime ou non. Dans son ensemble, il ressemble plus à un film d’introduction et de présentation qu’à un film pour approfondir ce qu’on connaît déjà en surface, ce qui représente peut être le gros point négatif.

disney store