amazon disney

Affiche Poster calloway trappeur disney

Fiche technique.

Réalisateur : Norman Tokar.
Scénariste : Louis Pelletier.
Producteur: Walt Disney, Winston Hibler.
Compositeur : Max Steiner.
Société de production : Walt Disney Productions.
Distributeur : Buena Vista Distribution Company.
Sortie USA : 28 janvier 1965.
Sortie française : 6 juillet 1966.
Titre original : Those Calloways.
Durée : 2h06.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 3,5 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

En Nouvelle-Ecosse, la famille Calloway vit de vente de ses fourrures. Alors que le marché s’effondre, Cam décide d’acheter le lac local afin de préserver les oies sauvages de la chasse. Un prometteur est également intéressé mais son objectif est l’inverse.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Cam Calloway : Brian Keith.
Lydia Calloway : Vera Miles.
Bucky Calloway : Brandon de Wilde.
Alf Simes : Walter Brennan.
Ed Parker : Ed Wynn.
Bridie Mellott : Linda Evans.
Dell Fraser : Philip Abbott.
Charley Evans : Paul Hartman.

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Calloway le trappeur est une adaptation du roman Swiftwater de Paul Annixter publié en 1951.

La fin du film n’est pas celle envisagée par Walt Disney à l’origine. Durant le tournage, il décide de la modifier.

image calloway trappeur disney

Le tournage s’est déroulé dans le Vermont et dans les studios Disney à Burbank.

Notre critique de Calloway le trappeur.

Disney nous propose un film de deux heures sur une famille de trappeurs. De quoi découvrir cette vie.

Si vous souhaitez vous endormir, ce film est fait pour vous. C’est simple, il ne se passe absolument rien. Mais rien de rien. Et ce n’est même pas de l’action explosive qu’on demande, mais juste une action quelconque. C’est d’une lenteur à faire dormir un escargot. Pas une seule fois on ne ressent quelque chose, même quand la famille Calloway perd sa maison (qui ne survient qu’au bout d’une heure de film…). Pire, on apprend pas grand chose de la vie de trappeur. Le film aborde des problématiques, comme l’alcoolisme, la finance face à la nature… mais rien n’est approfondi et donc on ressort du film en ne se remettant même pas en questions. Même le message écologique sur le respect de la faune locale passe à la trappe (petit jeu de mot) tant on ne nous explique pas les conséquences de leur disparition potentielle. Puis certaines scènes traînent tellement en longueur de manière inutile…

image calloway trappeur disney

Il faut dire que l’histoire n’est pas super bien interprétée par ses acteurs. Aucun d’eux ne parvient à convaincre, à l’instar du père Calloway qui est au centre du film. La mère est celle qui s’en sort le mieux pour montrer la souffrance qu’elle subit. Sa relation conflictuelle avec son mari est mal gérée et ne parlons même pas de la romance des deux jeunes…

Alors que le film traite des trappeurs, la réalisation ne nous fait pas profiter beaucoup des paysages à disposition, ce qui aurait pu être un plus non négligeable au film.

Calloway le trappeur ne nous montre rien, ne nous apprend rien, ne nous fait pas rêver. C’est un film dramatique mais inefficace en émotions.