fbpx


Cinéma Buzz l'Eclair : le film - Le début des aventures.

Buzz l’Eclair : le film – Le début des aventures.

affiche poster aventure buzz éclair lightyear film movie adventures disney pixar

Fiche technique.

Réalisateur : Tad Stones.
Scénaristes : Mark McCorkle, Robert Schooley, Bill Motz et Bob Roth.
Producteurs : Mike Karafilis, Mark McCorkle, Robert Schooley et Tad Stones.
Compositeur : Adam Berry.
Société de production : Pixar Animation Studios, Disney Television Animation et Walt Disney Pictures.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 8 Août 2000 (directement en DVD).
Sortie française :  2000 (directement en DVD).
Durée: 1h10.
Titre original : Buzz Lightyear of Star Command: The Adventure Begins.
Budget :  Inconnue.

Résumé.

Buzz et les rangers de Star Command doivent faire face à l’empereur Zurg. Celui-ci a pour projet de contrôler les esprits de toute forme de vie dans l’univers en utilisant “l’unisprit”. Cette sphère appartient aux aliens et permet de les maintenir continuellement en contact par leur don de télépathie.

Univers.

>> Personnages

>> Bande originale

Achats.

Casting.

Buzz : Tim Allen (VF : Richard Darbois).
Mira Nova : Nicole Sullivan (VF : Laura Blanc).
XR : Larry Miller (VF : Eric Legrand).
Booster : Stephen Furst (VF : Eric Missoffe).
Zurg : Wayne Knight (VF : Michel Mella).

Images.

Vidéos.

À venir.

En savoir plus.

Fort du succès de Toy Story, Disney lance un film dérivé mettant en scène Buzz dans son propre univers de Ranger de l’Espace.

image aventure buzz éclair lightyear film movie adventures disney pixar

Cet épisode pilote va lancer une série de 62 épisodes de 25 minutes. Elle sera diffusée du 2 Octobre au 29 Novembre 2000 sur UPN puis du 14 Octobre 2000 au 13 Janvier 2001 sur ABC. Elle arrivera en France en 2001 sur M6 avant de rejoindre les chaînes Disney en 2004.

Liste des épisodes

Episode 1×01 : La Nouvelle Équipe (Partie 1) (VO : The Adventure Begins Part 1).
Episode 1×02 : La Nouvelle Équipe (Partie 2) (VO : The Adventure Begins Part 2).
Episode 1×03 : La Nouvelle Équipe (Partie 3) (VO : The Adventure Begins Part 3).
Episode 1×04 : L’Armada de Torque (VO : The Torque Armada).
Episode 1×05 : Le Baiser de Buzz (VO : Gravitina).
Episode 1×06 : La Guerre des robots (VO : XL).
Episode 1×07 : Liés par le secret (VO : Little Secrets).
Episode 1×08 : La Visite de l’ambassadeur (VO : Inside Job).
Episode 1×09 : Le Maître de l’espace (VO : NOS-4-A2).
Episode 1×10 : Le Transdélocalisateur (VO : The Planet Destroyer).
Episode 1×11 : Karn, réserve naturelle (VO : The Beasts of Karn).
Episode 1×12 : Les Implants (VO : Tag Team).
Episode 1×13 : Ce n’est pas du jeu (VO : The Main Event).
Episode 1×14 : Le Retour de XL (VO : The Return of XL).
Episode 1×15 : Une étrange invasion (VO : Strange Invasion).
Episode 1×16 : Prison modèle (VO : The Talking of PC-7).
Episode 1×17 : Le Lavage de cerveau (VO : Mindwarp).
Episode 1×18 : Le Mariage de Mira (VO : Mira’s Wedding).
Episode 1×19 : Panique sur Bagnos (VO : Panic on Bathyos).
Episode 1×20 : Le Chasseur de primes (VO : Shiv Katall).
Episode 1×21 : Des vacances forcées (VO : Stress Test).
Episode 1×22 : Zoo galactique (VO : A Zoo Out There).
Episode 1×23 : Mauvaise Graine (VO : Root of Evil).
Episode 1×24 : Que la force soit avec toi ! (VO : Supernova).
Episode 1×25 : XR a la grosse tête (VO : Downloaded).
Episode 1×26 : Le Monstre de plasma (VO : The Plasma Monster).
Episode 1×27 : Booga Booga (VO : The Crawling Flesh).
Episode 1×28 : La Cuisine nature (VO : Dirty Work).
Episode 1×29 : La Vengeance de NOS 4A2 (VO : The Slayer).
Episode 1×30 : La Guerre des doubles (VO : The Lightyear Factor).
Episode 1×31 : Les Clones (VO : Cone Rangers).
Episode 1×32 : La Fièvre des Fragumoles (VO : Bunzel Fever).
Episode 1×33 : Régression (VO : Devolutionaries).
Episode 1×34 : XR contre XL (VO : Head Case).
Episode 1×35 : Le Yukari (VO : The Yukari Imprint).
Episode 1×36 : Zurg mène la danse (VO : The Shape Stealer).
Episode 1×37 : Liberté pour 57 (VO : Star Crossed).
Episode 1×38 : Planète hantée (VO : Haunted Moon).
Episode 1×39 : Invasion planète Rozwell (VO : Stranger Invasion).
Episode 1×40 : Au cœur de l’orage (VO : Eye of The Tempest).
Episode 1×41 : Le Loup-Garou de l’espace (VO : Wirewolf).
Episode 1×42 : Le Loup solitaire (VO : Lone Wolf).
Episode 1×43 : La Planète perdue (VO : Planet of The Lost).
Episode 1×44 : La Revanche des Raenoks (VO : Revenge of The Raenoks).
Episode 1×45 : La Vengeance de Mira VO : (The Starthought).
Episode 1×46 : L’Insecte millénaire (VO : Millennial Bugs).
Episode 1×47 : Conspiration (VO : Conspiracy).
Episode 1×48 : À l’aise sur une micro-planète (VO : At Large on a Small Planet).
Episode 1×49 : Tremblement de soleil (VO : Sunquake).
Episode 1×50 : Premières Missions (VO : First Missions).
Episode 1×51 : Attention au requin ! (VO : Large Target).
Episode 1×52 : Battons-nous pour la paix ! (VO : War and Peace and War).

Episode 2×01 : Un saut dans le millénaire (VO : Lost in Time).
Episode 2×02 : Le Sommet secret (VO : Rookie of the Year).
Episode 2×03 : La Revanche des monstres (VO : Revenge of The Monsters).
Episode 2×04 : Mission de sauvetage (VO : Rescue Mission).
Episode 2×05 : Zurg fait le ménage (VO : Star Smasher).
Episode 2×06 : L’Ennemi sans visage (VO : Enemy Without a Face).
Episode 2×07 : Sacré vieux Buzz (VO : Good Ol’ Buzz).
Episode 2×08 : La Planète Karn (VO : Return to Karn).
Episode 2×09 : Soleil en danger (VO : Speed Trap).
Episode 2×10 : Le Père Noel contre-attaque (VO : Holiday Time).
Episode 2×11 : Une forte tête (VO : Opposites Attract).
Episode 2×12 : La Momie de l’espace (VO : Ancient Evil).
Episode 2×13 : L’Attaque des Walkyries (VO : 42).

[collapse]

Notre critique de Buzz l’éclair : le film.

Ce pilote, réalisé par Tad Stones, démarre à la manière d’un film en images de synthèse. Nous sommes dans la chambre d’Andy. Les soldats ont récupéré la cassette du film et Rex est tout excité à l’idée de la regarder. Les voix françaises sont les officielles. Bayonne lance le film. Nous nous retrouvons alors dans un dessin animé. Cette aventure est complètement à part de l’oeuvre de Pixar.

La première chose qui frappe est le trait de dessin peu fidèle à l’original. Buzz semble beaucoup plus aggressif et hautain avec son torse bombé et ses jambes fines, ce qui sera le design de tous les rangers de l’espace. On perd beaucoup du charme de Buzz (heureusement que Richard Darbois reprend la voix du personnage). Quant à sa personnalité, elle est totalement différente des films. Si dans Toy Story, lorsqu’il pensait être un vrai ranger de l’espace était crédible, ici c’est caricaturé. Il est par moment arrogant et est un super-héros qui veut sauver la vie de tout le monde. Il est montré comme brillant d’esprit et a la solution à tout. Cela en fait plus un personnage antipathique pour ceux qui l’adoraient dans la franchise.

image aventure buzz éclair lightyear film movie adventures disney pixar

On a pour plaisir de retrouver nos chers petits aliens (qui ici s’appellent “les petits hommes verts) qui à chaque apparition donnaient des répliques cultes. Et bien ici il faut oublier tout ça. Tout d’abord leur design a été un peu revu et les rend plus horribles qu’attachants. Ils parlent beaucoup plus mais cela nuit à leurs personnages.

Bien entendu, Zurg est aussi de la partie comme l’ennemi juré de Buzz. Il perd toute crédibilité de méchanceté. Disney en a fait un être sadique à l’esprit cruel mais beaucoup trop exagéré. Comme tout grand méchant, il veut conquérir l’univers. Rien qu’avec cette raison on tombe dans la caricature.

Avec Buzz l’Eclair : le film – Le début des aventures, nous avons la possibilité de voir le fameux Star Command. Visuellement il est beau à voir. Moderne et technologique, il abrite les rangers et les aliens qui travaillent pour eux. Les rangers disposent d’un arsenal complet (voiture, harpon, fusils, vaisseaux…). On découvre leur salle d’entraînement, leur hangar à vaisseaux, une certaine hiérarchie et le manuel contenant les différentes règles des rangers de l’espace.

Zurg n’est pas en reste. Sa forteresse est toute aussi malfaisante que son dirigeant. Elle est aussi fortement technologique et elle dispose d’un laboratoire pour le plan diabolique de l’empereur.

image aventure buzz éclair lightyear film movie adventures disney pixar

Film de science-fiction, les extra-terrestres sont beaucoup présents. Entre Booster (l’homme de ménage), les différents rangers que nous voyons brièvement et Mira Nova, une nouvelle recrue prometteuse, on se retrouverait dans Star Trek. Sans compter bien entendu l’affreuse bestiole du début du film qui permet de montrer Zurg en action.

Si on espérait trouver les robots de l’introduction de Toy Story 2, fidèle à Zurg, pas une seule fois ils ne seront présents, laissant place à d’autres robots moins esthétiques. Sa forteresse regorge d’ailleurs de créatures lui servant d’ingénieurs ou de larbins.

Lors du test de la nouvelle machine de Zurg, nous découvrirons des planètes très exotiques, nous plongeant un peu plus dans la science-fiction.
On peut retrouver une touche de Star Wars avec tous les combats entre Buzz et les robots, où un déluge de laser s’offre à nous. On vire au film d’action avec les nombreuses explosions qui parsèment le film.

image aventure buzz éclair lightyear film movie adventures disney pixar

Au final, il faut regarder Les aventures de Buzz l’Eclair comme une oeuvre totalement à part de la trilogie. Mis à part les noms, il n’y a rien de pixarien. Si on est fan ou passionné par leur univers, ici on voit le temps passer très lentement en constatant un massacre de plus en plus grand. Les personnages sont aussi caricaturaux que le scénario est prévisible à outrance, avec un humour de bas étage et une morale enfantine : “le mal ne gagne jamais”. En fait tout est réuni pour les enfants en bas âge.

Le détail le plus choquant est un combat entre Buzz et un robot. Notre ranger de l’espace va retirer son gant et nous laisser voir sa main nue. Cela retire vraiment toute la magie de se dire qu’ici Buzz est bel et bien un être vivant et non plus un jouet.

La note de Fabien

En bref

Un film décevant et complètement décalé.