Bubble boy.

, par
Affiche Poster bubble boy disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Blair Hayes.
Scénaristes : Cinco Paul et Ken Daurio.
Producteur : Beau Flynn.
Compositeur : John Ottman.
Société de production : Touchstone Pictures, Bandeira Entertainment et Germ Free Productions.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 24 août 2001.
Sortie française : Aucune.
Titre original : Bubble Boy.
Durée : 1h24.
Budget : 13 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 5 millions de dollars.
Entrées françaises : Aucune.

Résumé

Jimmy Livingston est un “enfant bulle”. A cause d’une maladie le privant d’un système immunitaire, il ne peut vivre que dans sa bulle chez lui. Lorsqu’il apprend que sa plus ancienne amie dont il est amoureux, Chloé, va se marier, il décide de s’élancer dans le monde extérieur à travers une bulle portable.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Jimmy Livingston : Jake Gyllenhaal (VF : Inconnue).
Madame Livingston : Swoosie Kurtz (VF : Inconnue).
Slim : Danny Trejo (VF : Inconnue).
Chloe : Marley Shelton (VF : Inconnue).
Docteur Phreak : Verne Troyer (VF : Inconnue).
Monsieur Livingston : John Carroll Lynch (VF : Inconnue).
Mark : Dave Sheridan (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Bubble boy s’inspire d’un film de 1976 : The Boy in the Plastic Bubble.

Slim, incarné par Danny Trejo, a deux tatouages : “Debbie” et “Danielle”. Ce sont les vrais tatouages de l’acteur qui ont été utilisés pour le film (Debbie est sa femme et Danielle sa fille).

Image bubble boy disney touchstone

La scène dans le bar avec la réplique “500 dollars” a été improvisée par Jake Gyllenhall et Ping Wu.

En 2013, Bubble boy devient une comédie musicale.

Notre critique de Bubble boy.

Une maladie grave tournée ici en version comédie, un sujet étrange mais qui peut être amusant.

Image bubble boy disney touchstone

Sauf qu’il n’en est rien. On assiste plutôt à une comédie bas de gamme où on ne rigole jamais (pas même un sourire) dans un périple sans queue ni tête avec des situations improbables. Le héros de Bubble boy enchaîne les séquences et les rencontres, créant ainsi des sous-intrigues secondaires qui servent qu’à combler le vide de l’histoire. On se retrouve ainsi avec des bikers, des adeptes d’une secte, un indien croyant… Bref, il fallait bien trouver de quoi tenir les 1h20. Et oui, juste 1h20 de film qui ne contient rien d’intéressant. Même le sujet de “l’enfant bulle” n’est qu’un prétexte pour que le personnage déambule dans son étrange costume. On ne parle même pas de la fin vraiment fade et tellement cliché.

Image bubble boy disney touchstone

Un personnage qui n’a rien d’attachant en plus, même si Jake Gyllenhaal s’en sort assez bien dans son interprétation même s’il fera bien mieux dans d’autres productions. Les autres personnages sont au même niveau : sans saveur. Le pire, c’est qu’on apprend rien sur aucun des protagonistes, pas même le héros. Ce dernier veut juste avouer ses sentiments à une fille le jour de son mariage et tout semble se dérouler sans trop de soucis.

Bref, on n’ira pas plus loin. Bubble boy est mauvais et pas drôle. Un comble pour une comédie.

Pixar Planet DisneyPixar Planet Disney