Disney +Black Beauty.

Black Beauty.

banniere-dp-vers-dlp

affiche poster black beauty disney

Réalisateur : Ashley Avis.
Scénariste : Ashley Avis.
Producteur : Jeremy Bolt et Robert Kulzer.
Compositeur : Guillaume Roussel.
Société de production : Bolt Pictures et Constantin Film Ltd..
Distributeur : Disney+.
Sortie USA : 27 novembre 2020.
Sortie française : 27 novembre 2020.
Titre original : Black Beauty.
Durée : Inconnue.
Budget : Inconnu.

Résumé.

Black Beauty est un cheval sauvage qui se fait extraire à sa famille. Une relation naît alors avec Jo Green, une adolescente qui fait le deuil de ses parents.

Casting.

Black Beauty : Kate Winslet (VF : Inconnue).
Jo Green : Mackenzie Foy (VF : Inconnue).
John Manly : Iain Glen (VF : Inconnue).
Madame Winthorp : Claire Forlani (VF : Inconnue).
Terry : Hakeem Kae-Kazim (VF : Inconnue).
Georgina Winthorp : Fern Deacon (VF : Inconnue).
Monsieur Winthorp : Patrick Lyster (VF : Inconnue).
Henry Gordon : Matt Rippy (VF : Inconnue).
George Winthorp : Calam Lynch (VF : Inconnue).

En savoir plus.

Black beauty est l’adaptation du roman Black Beauty: His Grooms and Companions, the Autobiography of a Horse de Anna Sewell publié en 1877.

image black beauty disney

Le tournage s’est déroulé en Afrique du sud.

Notre critique de Black Beauty.

Un film qui montre l’amitié entre une adolescente blessée et un cheval qui a souffert, du pur Disney en somme.

image black beauty disney

C’est effectivement ça la première moitié du film. On ressent de l’émotion, la naissance d’une forte complicité… Tout est fait pour toucher la corde sensible et c’est réussi. On sent le fait que Joe doit surmonter son deuil tandis que Beauty cherche sa place dans sa nouvelle famille. On retrouve beaucoup d’éléments de L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux. Jusque là, on est à fond dans l’histoire et on se dit que tout est bien lancé.

image black beauty disney

Puis vient malheureusement la seconde partie. On va alors avoir droit à de petites histoires tombant dans les clichés. D’abord le luxe d’une riche fille qui fait de l’équitation, insupportable à souhait. Puis du sauvetage, de l’exploitation, des va-et-vient… Bref, de nombreuses intrigues inintéressantes et qui font retomber tout le travail effectué dans le premier acte. L’ennui commence à se pointer tant le charme est rompu. Même si la conclusion essaye de se faire joyeuse et positive, on sent quand même un goût d’amertume.

image black beauty disney

Pourtant, Joe est une jeune femme touchante et correctement interprétée par Mackenzie Foy. Devant surmonter la mort de ses parents, elle doit vivre avec son oncle qu’elle connait à peine. De quoi donner une autre intrigue où il va falloir qu’ils apprennent à communiquer. Cependant, c’est avec Beauty que va venir son réconfort. Beauty justement, un cheval magnifique qui “parle”, même si on entend plutôt sa conscience. Cela permet d’avoir des dialogues indirectes mais surtout le point de vue du cheval. Cela le rend plus expressif et on s’attache à lui et à ses péripéties. On retient aussi la présence de l’oncle, qui nous fait du Robert Redford mais qui doit aussi traverser son deuil tout en aidant sa nièce et la survie de son ranch.

image black beauty disney

La réalisation est à l’image du scénario. Le souci de rythme se fait trop sentir entre les deux actes et c’est bien dommage. De plus, si la première partie se veut maîtrisée en proposant des plans superbes par moment, la seconde a droit à des plans beaucoup plus classiques mais aussi plus bancales, comme ceux dans la neige où on sent un arrière-plan numérique qui fait trop artificiel. La bande originale pêche également par un manque de belles mélodies mémorables alors qu’il y avait matière à faire.

image black beauty disney

Black Beauty avait tout pour être un chef d’œuvre mais la qualité s’amoindrie en seconde mi-temps.

La note de Fabien

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

Vous pourriez être intéressés par ces articles

Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.