Cinéma Birdman (ou la surprenante vertu de l'ignorance).

Birdman (ou la surprenante vertu de l’ignorance).

banniere-dp-vers-dlp

affiche poster birdman disney fox

Fiche technique.

Réalisateur : Alejandro González Iñárritu.
Scénariste : Alejandro González Iñárritu, Nicolás Giacobone, Alexander Dinelaris et Armando Bo.
Producteur : Alejandro González Iñárritu, John Lesher et Arnon Milchan.
Compositeur : Antonio Sanchez.
Société de production : New Regency Pictures, M Productions, Grisbi Productions, TSG Entertainment et Worldview Entertainment.
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Sortie USA : 17 octobre 2014.
Sortie française : 25 février 2015.
Titre original : Birdman or (The Unexpected Virtue of Ignorance).
Durée : 1h59.
Budget : 18 millions de dollars.
Recette mondiale : 103,2 millions de dollars.
Recette USA : 42,3 millions de dollars.
Entrées françaises : 662 003 entrées.

Résumé.

Riggan est un ancien acteur de renom pour avoir incarné le super-héros Birdman. Oublié, il tente de renouer le succès avec sa pièce de théâtre.

Univers.

>> Répliques

Achats.

Casting.

Riggan Thomson / Birdman : Michael Keaton (VF : Bernard Lanneau).
Mike Shiner : Edward Norton (VF : Damien Boisseau).
Jake : Zach Galifianakis (VF : Daniel Lafourcade).
Lesley Truman : Naomi Watts (VF : Anneliese Fromont).
Sam Thomson : Emma Stone (VF : Élisabeth Ventura).
Laura Aulburn : Andrea Riseborough (VF : Marie-Eugénie Maréchal).
Sylvia : Amy Ryan (VF : Isabelle Gardien).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Birdman (ou la surprenante vertu de l’ignorance) s’inspire de la nouvelle intitulée Parlez-moi d’amour (What We Talk About When We Talk About Love) de Raymond Carver, publiée en 1981.

Le projet est annoncé en 2012.

image birdman disney fox

Le film est tourné en faux plan-séquence.

Le tournage s’est déroulé d’avril à mai 2013 à New York.

Notre critique de Birdman (ou la surprenante vertu de l’ignorance).

Un film qui sent bon le miroir de la carrière de Michael Keaton, intéressant.

image birdman disney fox

On peut noter que le scénario est vraiment prenant et extrêmement bien écrit. On voit vraiment les conséquences sur la psychologie d’un acteur qui a connu la gloire avant d’être complètement oublié. L’histoire est ainsi lentement évolutive et parvient à garder un registre peu joyeux, même sa conclusion se veut ambiguë et c’est dommage de finir sur une fausse note. La fin est trop ouverte et en suspens, ne créant pas un engouement sur de potentielles interprétations. On regrette aussi les touches de fantastique qui n’apportent rien au film. Si c’est pour faire entrer dans la psychologie torturé du héros, c’est raté.

image birdman disney fox

On a également droit à d’autres intrigues dans le film. Tout d’abord, la relation conflictuelle entre Riggan et sa fille Sam. Elle voit son père dépérir et elle tente de lui ouvrir les yeux sur le nouveau monde, que sa génération n’est plus l’ancienne et qu’il faut s’adapter. Dommage que ça n’ait pas été plus mis en avant. De même, il y a la perfection de l’extrême de Mike qui vit du théâtre en prônant la vérité sur scène. Une sorte de satire sur le métier de comédien.

image birdman disney fox

Le casting de Birdman (ou la surprenante vertu de l’ignorance) est vraiment parfait. Michael Keaton pour commencer, incarnant Riggan, est absolument bluffant et montre tout l’étendue de son talent. Il est amusant de voir que cela retrace son passé, d’avoir incarné Batman et d’avoir été par la suite oublié. Son personnage est très bien travaillé et attachant. Edward Norton incarne un personnage détestable dans sa manière d’être. Menteur dans la vie, il se voue à son art sur scène, mais va beaucoup trop loin car pour lui tout doit être vrai. Il dépasse des limites inacceptables. Enfin, on retient Emma Stone, passionnante dans son jeu d’actrice. Elle joue la fille du héros, ancienne droguée qui voit la vie différemment et ne supporte plus l’ombre qu’est devenue son père. Elle a du potentiel mais reste trop en retrait.

image birdman disney fox

Si l’histoire a des qualités et le casting est excellent, c’est surtout la réalisation du film qui mérite le détour. En effet, on a droit ici à un faux plan-séquence. Comprenez par là, la caméra semble ne jamais s’arrêter de filmer. Évidemment, il y a des astuces pour rendre le tout fluide grâce à des plans de coupe (plus ou moin repérables). Cela donne un effet saisissant de véracité dans l’action, comme si on était présent dans l’action. Tout est parfaitement maîtrisé aussi bien du côté des acteurs que de la technique. On passe de décors en décors, parfois même de l’intérieur à l’extérieur et en revenant dedans, les éclairages sont convaincants et on apprécie grandement les transitions jour/nuit ou même les avancées temporelles. La bande originale est intéressante mais n’apporte pas la touche émotionnelle nécessaire.

image birdman disney fox

Birdman (ou la surprenante vertu de l’ignorance) a énormément de qualités et des défauts mineurs pour en faire un excellent film.

La note de Fabien

En bref

Très prenant surtout visuellement.
Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.