Avec le code MAGIQUE20, bénéficiez d'une réduction de 20% sur votre commande shopDisney sur une sélection de produits en cliquant sur le lien ci-dessous !

Beloved.

-

Affiche Poster beloved disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Jonathan Demme.
Scénaristes : Akosua Busia, Richard LaGravenese et Adam Brooks.
Producteurs : Jonathan Demme, Edward Saxon, Gary Goetzman, Oprah Winfrey et Kate Forte.
Compositeur : Rachel Portman.
Société de production : Touchstone Pictures, Harpo Films et Clinica Estetico.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Sortie USA : 16 octobre 1998.
Sortie française : 28 avril 1999.
Titre original : Beloved.
Durée : 2h45.
Budget : 53 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 22,8 millions de dollars.
Entrées françaises : 22 615 entrées.

Résumé

Après la guerre civile de 1873 dans l’Ohio, l’ancienne esclave Sethe élève sa fille Denver jusqu’au jour où elle rencontre Paul qui lui propose de vivre ensemble. Sethe voit en lui le père qu’il faudrait pour sa fille. Quelques temps plus tard, une jeune fille sort des marais et se prénomme Beloved.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale

>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting

Sethe : Oprah Winfrey (VF : Maik Darah).
Paul D. : Danny Glover (VF: Richard Darbois).
Beloved : Thandie Newton (VF : Annie Milon).
Denver : Kimberly Elise (VF : Inconnue).
Baby Suggs : Beah Richards (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Beloved est l’adaptation du roman éponyme de Toni Morrison publié en 1987. Oprah Winfrey acheta très rapidement les droits pour le porter sur grand écran. En lisant le livre, elle a tout de suite vu Danny Glover dans le rôle de Paul D..

Pour le rôle de Beloved, Lauryn Hill fut approchée mais refusa car elle était enceinte.

Image beloved disney touchstone

Oprah Winfrey a passé une journée entière dans les bois, ligotés et les yeux bandés, pour mieux préparer son rôle.

Le tournage s’est déroulé dans le Delaware, en Pennsylvanie, dans le Maryland et au Texas.

Notre critique de Beloved.

Il y a des films où à la fin on se dit “extra !”, d’autres où c’est “mais quel navet”. Puis il y a les films où arrivé au générique, on est dans le questionnement “il s’est passé quoi là ?”.

Image beloved disney touchstone

On est clairement dans ce troisième cas de figure avec Beloved. 2h45 où les séquences s’enchaînent mais où on ne comprend pas grand chose. Film sérieux ? Film fantastique ? Film où les scénaristes ont fumé quelque chose ? Rien n’est clair en fait. Déjà, le côté esclavagisme passe tellement à l’arrière-plan qu’il en est quasi absent à par quelques scènes flash-back où on voit les punitions sévères. Pour le reste… on n’arriverait même pas à le décrire tant c’est brouillon. On ne sait pas où on va, on ne sait pas ce qu’on vient de voir, on a des scènes loufoques… Et de tout ça, on ne ressent rien. Pas la moindre émotion. En fait si, on ressent juste de l’incompréhension.

Image beloved disney touchstone

Pourtant Beloved avait du potentiel à la base avec cette mère qui doit élever sa fille tout en recueillant une fille assez dérangée dans sa tête. Thandie Newton qui l’incarne est justement assez impressionnante dans son rôle mais son personnage n’est pas approfondie alors qu’elle est au coeur de l’intrigue. On ne sait pas vraiment comme elle est arrivée là, ni pourquoi elle agit comme ça. Les deux autres têtes d’affiche sont Oprah Winfrey et Danny Glover. Ils sont assez corrects mais pas brillants pour autant. Leurs rôles sont justement du même niveau : fade. Pourtant la mère est assez atroce dans son passif mais cela s’arrête là.

Image beloved disney touchstone

Le réalisateur arrive à combler la durée infernale de son film en tirant sur la lenteur et en de nombreuses scènes inutiles. Pire encore est sa réalisation qui par moment n’a pas de sens. Les personnages se parlent entre eux mais sont filmés face caméra comme s’ils s’adressaient à nous. On se demande juste ce qu’on fait dans la conversation. Il n’y a que la bande originale assez agréable à l’écoute qui relève un peu le niveau.

Image beloved disney touchstone

En clair, Beloved est aussi long que pas captivant, la faute à une histoire incompréhensible où on ne sait pas trop où on devait aller.

La note de Fabien

En bref

Pas grand chose à retenir.

PUB

ACTUALITÉS

PUB

PUB