CinémaBelle.

Belle.

affiche poster belle disney fox

Réalisateur : Amma Asante.
Scénariste : Misan Sagay.
Producteur : Damian Jones.
Compositeur : Rachel Portman.
Société de production : DJ Films, Isle of Man Film, British Film Institute, Metrol Technology et Pinewood Studios.
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Première USA : 3 janvier 2014 (Palm Springs)
Sortie USA : 2 mai 2014.
Sortie française : 23 juillet 2014.
Titre original : Belle.
Durée : 1h44.
Budget : 11 millions de dollars.
Recette mondiale : 16,6 millions de dollars.
Recette USA : 10,7 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 255 entrées.

Résumé.

Dido est une fille d’esclave et d’un père noble. Elle est élevée par son oncle où elle est coincée entre son nouveau monde et le regard des autres.

Achats.

Casting.

Dido Elizabeth Belle : Gugu Mbatha-Raw (VF : Mélanie Dambermont).
Lord Mansfield : Tom Wilkinson (VF : Daniel Nicodème).
Lady Elizabeth Murray : Sarah Gadon (VF : Séverine Cayron).
John Davinier : Sam Reid (VF : Nicolas Matthys).
Lady Ashford : Miranda Richardson (VF : Jacqueline Ghaye).
Olivier Ashford : James Norton (VF : Mathieu Moreau).
John Lindsay : Matthew Goode (VF : Inconnue).
Lady Mansfield : Emily Watson (VF : Laurence César).
James Ashford : Tom Felton (VF : Sébastien Hébrant).
Lady Mary Murray : Penelope Wilton (VF : Myriam Thyrion).

En savoir plus.

Belle s’inspire de l’histoire vraie de Dido Elizabeth Belle (1761-1804). Ayant peu d’éléments précis sur sa vie, le scénariste a pu être plus libre tout en mettant le contexte d’esclavagisme de l’époque et le massacre du navire Zong (qui a noyé des esclaves afin de toucher l’assurance). De cet événement viendra par la suite le mouvement abolitionniste.

image belle disney fox

Emilia Clarke et Claire Foy ont eté envisagées pour le rôle d’Elizabeth Murray.

La peinture de Dido et d’Elisabeth présente dans le film existe réellement (mais sans le visage des actrices).

image belle disney fox
image belle disney fox

Notre critique de Belle.

Les films sur l’esclavage sont présents au cinéma mais ce film va aborder le thème d’un autre point de vue.

image belle disney fox

Le scénario est terriblement prenant du début à la fin. En effet, nous voyons l’esclavage via Dido, fille de noble et d’esclave, élevée dans l’aristocratie. Le film va alors grandir et vraiment bien se construire tant des éléments sont lancés jusqu’à son dénouement. On a d’abord la phase d’acception, du regard des autres, de savoir où est la place de Dido dans un monde où les nobles font de la traite négrière alors qu’elle en est issue et qu’elle est dorénavant éduquée comme une noble. C’est très intéressant, loin de ce qu’on a l’habitude de voir car il y a vraiment un tiraillement entre deux univers. C’est donc évidemment un fil conducteur important du long-métrage.

En plus de cela, nous avons également droit au contexte histoire avec le massacre du Zong. Ce navire négrier a jeté par dessus bord ses “marchandises malades” (à savoir des esclaves) afin de toucher l’assurance. Fait réel, on suit alors les rouages de la justice à travers cette affaire délicate. Là encore, c’est distillé ici et là dans le film jusqu’au verdict final. On a d’un côté un jeune avocat qui veut défendre l’égalité entre les hommes et de l’autre le magistrat, père de Dido, qui doit rester impartial dans une Angleterre qui pratique l’esclavage mais qui veut aussi faire évoluer les mentalités.

image belle disney fox

Autre thème abordé dans ce film concerne la romance. L’époque était comme ça mais le mariage arrangé est bien marqué dans le scénario. De voir des femmes rencontrer, avec leur mère, de nombreux prétendants, de juger de la fortune des uns et des autres pour s’assurer un avenir, et tant pis pour les sentiments, a toujours un drôle de goût en bouche. C’est quelque chose d’assez vu dans le cinéma mais ici cela prend une autre saveur car c’est mélangé aux autres thèmes de manière subtile. De plus, Dido est entre différents rangs que cela complique encore plus les choses.

Dido justement est un personnage très attachant. Son passé l’a endurcit et son éducation l’a cultiver d’autant plus qu’elle est à même de rivaliser avec d’autres aristocrates qui sont pour l’esclavage. Derrière cette poigne de fer se cache aussi une femme qui croit en l’amour et qui veut sa liberté de choix. Là où sa cousine Elizabeth se veut moins savante tant elle a été moulée de par son rang dans la noblesse. Pourtant, c’est elle qui souffre le plus de toute cette situation. Concernant les “parents adoptifs” de Dido, il est beau de voir à quel point ils évoluent au fil du film. D’abord réticents à l’idée d’avoir une noire dans leur famille, l’amour qu’ils vont lui porter ne cesse de grandir jusqu’à défendre sa cause auprès des autres. C’est surtout son “père” qui va faire bouger les choses et ce bien plus loin que le cercle familial. Ceci grâce au jeune avocat et intérêt amoureux de l’héroïne. Il se bat pour la justice et souhaite changer les lois et la société. L’ensemble du casting est excellent et superbement bien joué, surtout par l’actrice principale Gugu Mbatha-Raw qui est excellente.

image belle disney fox

Amma Asante signe ici une excellente réalisation tant le film est maîtrisé de bout en bout. L’immersion de l’époque est réussie de même que les décors et les différents costumes. On a même droit à certains plans très travaillés dans la composition et l’éclairage qui donnent ainsi de beaux visuels. La bande originale se veut plus discrète et c’est l’un des rares bémols à ce long-métrage tant on aurait pu avoir des musiques plus envoûtants et surtout marquantes. L’autre serait que le film manque quand même d’émotions si ce n’est à la toute fin que ça se libère bien plus.

image belle disney fox

Belle est un excellent film pour ses différents sujets abordés.

La note de Fabien

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

Vous pourriez être intéressés par ces articles