Batman.

amazon funko

affiche poster batman disney fox

Fiche technique.

Réalisateur : Leslie H. Martinson.
Scénariste : Lorenzo Semple Jr..
Producteur : William Dozier.
Compositeur : Nelson Riddle.
Société de production : William Dozier Productions.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 30 juillet 1966.
Sortie française : 6 septembre 1967.
Titre original : Batman.
Durée : 1h45.
Budget : 1,4 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnue.
Recette USA : 3,9millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Batman et Robin doivent lutter contre l’union de Pingouin, Joker, Sphinx et Femme-Chat afin de préserver Gotham City et le monde.

Univers.

>> Répliques

Achats.

Casting.

amazon funko

Bruce Wayne / Batman : Adam West (VF : Marc Cassot).
Dick Grayson / Robin : Burt Ward (VF : Georges Poujouly).
Le Joker : Cesar Romero (VF : Georges Aminel).
Catwoman : Lee Meriwether (VF : Nadine Alari).
Le Pingouin : Burgess Meredith (VF : Roger Carel).
Le Sphinx : Frank Gorshin (VF : Serge Lhorca).
Alfred Pennyworth : Alan Napier (VF : René Bériard).
Commissaire Gordon : Neil Hamilton (VF : Jean-François Laley).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Batman devait être le pilote de la série éponyme. Finalement, il prend sa place entre la première et la seconde saison.

Le casting de la série reprend son rôle à l’exception de Julie Newmar qui incarnait Catwoman pour conflits d’emploi du temps.

image batman disney fox

Le tournage s’est déroulé d’avril à mai 1966 en Californie.

Notre critique de Batman.

Première apparition de Batman au cinéma, forcément, cela va bien changer par rapport à ce qui se fait de nos jours.

image batman disney fox

On va parler de l’intrigue en elle-même. La réunion de quatre grands méchants de Gotham, à savoir Joker, Sphinx, la Femme-Chat (qui n’est ici jamais nommée Catwoman) et Pingouin, a de quoi donner du fil à retordre à Batman et Robin. L’objectif de kidnapper de hauts dignitaires pour devenir riche est assez basique mais tout le cheminement est intéressant. En effet, le scénario est quand même bien écrit du point de vue des péripéties. La construction se fait progressivement jusqu’à son final. On regrette le côté “fantastique” avec le coup de la déshydratation des personnes… On a donc droit à un film de super-héros assez classique pour une intrigue déjà-vu mais cela passe bien.

image batman disney fox

Là où il faut s’accrocher, c’est que Batman reprend le concept de la série de la même époque. Forcément, c’est un style totalement différent du célèbre chevalier noir de l’ère Burton et Nolan et même des autres réalisateurs. L’humour est présent (le requin qui attaque Batman vaut son pesant d’or), l’action ne se déroule jamais la nuit, et on a presque droit à une parodie. Tout est dans la surenchère, les dialogues sont risibles, les énigmes du Sphinx sont du grand n’importe quoi, les incohérences sont nombreuses, la scène de la bombe est une vaste blague… Le pire, c’est que ça se prend au sérieux à coup de “Saperlipopette”.

image batman disney fox

Le casting de la série est de retour et l’interprétation est toujours aussi pathétique. Aucun ne sait jouer, ils en font beaucoup trop qu’on a envie de rire. Batman n’a aucun charisme (on remarque aussi qu’on voit très peu Bruce Wayne en civil), Robin se la joue trop petit assistant qui sert à rien, Joker ne sait faire que rire, Sphinx gesticule dans tous les sens avec ses idées débiles il faut le dire, Pingouin a de gros moyens et en dispose à fond, la Femme-Chat a du potentiel avant de se la jouer gamine, Gordon est quasi absent. En fait, il n’y a qu’Alfred qui est convaincant pour le peu qu’on le voit.

image batman disney fox

La réalisation correspond bien à un film comique. Déjà, les couleurs criardes sont nombreuses et ne collent pas du tout avec le chevalier de la nuit. Nuit qu’on ne voit jamais, toutes les actions se faisant en plein jour. Les combats, qui offrent de l’action, passent assez bien si les coups étaient plus crédibles (on voit bien qu’il n’y a jamais de contact…). Mais le grand combat final à coups d’onomatopées qui apparaissent à l’écran telle une bande dessinée est la goutte de trop. Puis il y a trop de “Bat” à tout bout de champ (jusqu’à la “bat-échelle”) histoire qu’on comprenne que c’est un accessoire de Batman (qui de toute façon a toujours un logo de chauve-souris dessus).

image batman disney fox

Même si on est dans les années 1960, et donc de faibles moyens, il est dommage de ne pas avoir pousser plus loin la crédibilité. Le coup du requin en plastique est trop flagrant. On notera aussi des erreurs de tournage comme lorsqu’on survole le “Bat-canot” et que les pales de l’hélicoptère qui filme sont visibles en haut de l’image (sans compter le bruit du réacteur). En revanche, l’utilisation de maquettes est bien trouvée pour les scènes aquatiques. Pour finir, on doit être pris pour des idiots tant il y a de nombreuses pancartes dans les décors pour nous indiquer à quoi ça sert.

image batman disney fox

Batman est un film phénomène en soi mais pas pour le meilleur.

La note de Fabien

En bref

Un chevalier noir trop criard.

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

banniere-dp-vers-dlp

Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.