amazon disney

Affiche Basil, détective privé Disney Poster The great mouse

Fiche technique.

Réalisateurs : Ron Clements, Burny Mattinson, David Michener et John Musker.
Scénaristes : Ron Clements, John Musker, David Michener, Vance Gerry, Peter Young, Steve Hulett, Melvin Shaw, Burny Mattinson, Matthew O’Callaghan et Bruce Morris.
Producteur: Burny Mattinson.
Compositeur : Henry Mancini.
Société de production : Walt Disney Pictures et Silver Screen Partners II.
Distributeur : Buena Vista Pictures.
Première USA : 2 Juillet 1986.
Sortie USA : 2 Juillet 1986.
Sortie française : 26 Novembre 1986.
Titre original : The Great Mouse Detective.
Durée : 1h14.
Budget : 14 millions de dollars.
Recette mondiale : 38 millions de dollars.
Recette USA : 25 millions de dollars.
Entrées françaises : 2 276 808 entrées.

Résumé.

Alors qu’Olivia fête son anniversaire avec son père Hiram Flaversham, celui-ci est enlevé par une chauve-souris. Olivia part alors à la recherche de Basil, un célèbre détective privé et rencontre en route le Docteur Dawson. Après discussion, Basil comprend que l’auteur du complot n’est autre que le Professeur Ratigan, un rat démoniaque qui en veut à la couronne d’Angleterre.

Univers.

Achat.

Casting.

Basil : Barrie Ingham (VF : Roger Carel).
Docteur Dawson : Val Bettin (VF : Philippe Dumat).
Professeur Ratigan : Vincent Price (VF : Gérard Rinaldi).
Olivia Flaversham : Susanne Pollatschek (VF : Barbara Tissier).
Fidget : Candy Candido (VF : Jacques Deschamps).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Basil of Baker Street est à l’origine de Basil, Détective Privé. Écrit par Eve Titus, on suit Basil une souris détective (s’inspirant de Sherlock Holmes de Sir Arthur Conan Doyle) à travers cinq livres : Basil of Baker Street (1958), Basil and the Lost Colony (1964), Basil and the Pygmy Cats (1971), Basil in Mexico (1976) et Basil in the Wild West (1982). Disney travaillait à l’époque sur Taram et le Chaudron Magique, ce furent donc Ron Clements et John Musker qui, de leur côté, commencèrent à œuvrer sur le film. Ron W. Miller supporta le projet, mais une condition fut posée : que le budget prévu de 24 Millions de dollars soit diminué de presque moitié (Taram et le Chaudron Magique ayant été un échec, les économies étaient nécessaires). Il fallut cinq ans pour écrire le film mais seulement un an pour l’animer.

basil detective prive great mouse disney personnage character

Les auteurs du livre ont souhaité appeler leur souris Basil en référence à Basil Rathbone qui a joué quatorze fois Sherlock Holmes au cinéma. Les réalisateurs ont d’ailleurs fait appel à Basil Rathbone pour être la voix de Sherlock Holmes dans le film. Il fut aussi le narrateur du film Le Crapaud et le Maître d’école.

Olivia aurait dû être plus vieille mais afin d’attirer un public plus jeune, elle fut rajeunie.

Notre critique de Basil, Détective Privé.

Après Mickey, Bernard et Bianca, c’est Basil, une souris détective qui apparaît sur nos écrans qui, tel un Sherlock Holmes, est amené à résoudre une enquête de la plus haute importance. Le film fut un succès comparé à son prédécesseur Taram et le Chaudron Magique.

olivia flaversham basil detective prive great mouse disney

Basil est un détective dont la renommée est sans égale dans tout Londres. Déterminé, très intelligent, parfois arrogant, on ne peut qu’apprécier sa ténacité et admirer toute la perspicacité dont il fait preuve pour retrouver l’origine d’indices. On lui reprochera par contre de privilégier la vengeance à l’aide qu’il doit apporter à Olivia. A ses côtés il y a le Docteur Dawson plus empathique que Basil, il aide à recentrer ce dernier lorsqu’il se disperse. La jeune Olivia est très attachante, elle est heureuse de fêter son anniversaire et son père se fait enlever sous ses yeux, comme une grande elle part donc chercher du secours et ne se démonte pas quand elle se retrouve face à Ratigan. Elle est à la fois douce, mignonne mais avec un caractère bien trempé comme on les aime. Le grand méchant de l’histoire n’est autre que Ratigan. On peut le hisser parmi les grands méchants de Disney : à la fois charismatique, il est extrêmement manipulateur (il kidnappe Olivia pour que son père finisse la machine et il retourne le cerveau de Basil pour lui faire croire à son incapacité totale en tant que détective). Rat de la haute société, il assure parfaitement son rôle de scélérat assumé, pourtant il ne semble au début n’être qu’un aristocrate un brin méchant, mais les dernières minutes du film nous montrent toute l’ampleur de sa noirceur au point qu’il pourra effrayer les plus jeunes. A ses ordres il y a Fidget la chauve-souris qui souhaite satisfaire son maître autant que possible avec une pointe de maladresse. Amener à l’histoire un chien et un chat est une belle idée bien que trop peu exploitée. Tous ces personnages nous apportent humour, intelligence et force, une très belle équipe que ce soit côté méchant, gentil ou bien les deux réunis.

docteur doctor dawson david basil detective prive great mouse disney

Bien que les images aient été moins travaillées que le film précédent, Basil, Détective Privé a su donner une certaine ambiance et un style très “british” à ses images. Une grande partie du travail s’est focalisée sur la scène finale, l’une des plus connues qui n’est autre que la scène de Big Ben. Combiner images de synthèses et animation traditionnelle donne un résultat époustouflant et révolutionnaire pour l’époque, on croirait presque suivre de près nos souris.

Ici le héros ne chante pas, cette place est laissée à Ratigan, ceci lui apportant une importance supplémentaire. La musique est bien travaillée et colle bien au film.

professeur professor ratigan basil detective prive great mouse disney

Basil, Détective Privé est un film qui, comme annoncé, devait être plus drôle que Taram et le Chaudron Magique. Certaines scènes sont bourrées d’humour, d’autres sont plus sombres mais le tout est très fluide et vraiment appréciable.