Films Live20th Century FoxBaby-sitter malgré lui.

Baby-sitter malgré lui.

affiche poster baby sitter malgré lui disney fox

Réalisateur : David Gordon Green.
Scénariste : Brian Gatewood et Alessandro Tanaka.
Producteur : Michael De Luca.
Compositeur : Jeff McIlwain et David Wingo.
Société de production : 20th Century Fox, Michael De Luca Productions et Rough House Pictures.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 9 décembre 2011.
Sortie française : 13 juin 2012.
Titre original : The sitter.
Durée : 1h27.
Budget : 25 millions de dollars.
Recette mondiale : 34,9 millions de dollars.
Recette USA : 30,4 millions de dollars.
Entrées françaises : 485 entrées.

Résumé.

Pour obtenir de l’argent, Noah doit faire du baby-sitting mais les trois enfants sont turbulents et il perd le contrôle.

Achats.

Casting.

Noah Griffith : Jonah Hill (VF : Alessandro Bevilacqua).
Slater Pedulla : Max Records (VF : Martin Ensuet).
Blithe Pedulla : Landry Bender (VF : Luana de Vuyst).
Rodrigo Pedulla : Kevin Hernandez (VF : Inconnue).
Marisa Lewis : Ari Graynor (VF : Tania Garbarski).
Julio : J.B. Smoove (VF : Inconnue).
Karl : Sam Rockwell (VF : Philippe Allard).
Roxanne : Kylie Bunbury (VF : Inconnue).

En savoir plus.

Le film devait sortir initialement le 5 août 2011.

image baby sitter malgré lui disney fox

Le tournage s’est déroulé à New York.

Notre critique de Baby-sitter malgré lui.

Cela ressemble sur le papier à une comédie amusante malgré une affiche qui semble indiquer un certain registre.

Une idée déjà vue et qui malheureusement rate tout. L’humour tourne autour de la ceinture, va dans les situations totalement grotesques et improbables, et surtout n’est en réalité pas drôle du tout. Tout part en vrille de plus en plus et ça en devient risible et surtout ennuyant. C’est dommage qu’un concept à la base distrayant tombe dans la nullité. Il n’y a qu’une seule scène qui se veut un peu plus sérieuse mais qui fait tâche en fait comparé au reste.

image baby sitter malgré lui disney fox

Dommage aussi que les personnages ne soient que des stéréotypes. Après le héros gros, flemmard accro au sexe qui est inintéressant, on a les trois enfants trop dans les extrêmes : la gamine qui veut se la jouer adulte femme fatale, le gamin anxieux à l’extrême et le gamin du Salvador adepte de la violence et des explosions… Sans compter les seconds rôles tous aussi bêtes les uns que les autres (à part une demoiselle qui sort grandement du lot car la seule qui est normal ici.

La mise en scène n’apporte rien pour améliorer une écriture déjà catastrophique. C’est très mouvementé et ne faisant pas dans la demi-mesure. À trop en faire, c’est tout juste correct à regarder. La bande originale n’est pas une réussite non plus alors que cela aurait pu donner une touche d’originalité au moins. Ce n’est clairement pas un film à mettre devant des enfants tant les propos ne sont pas appropriés.

image baby sitter malgré lui disney fox

Baby-sitter malgré lui est un naufrage… consenti.

La note de Fabien