amazon disney

Affiche Poster Avengers Ere Ultron Marvel Disney

Fiche technique.

Réalisateur : Joss Whedon.
Scénariste : Joss Whedon.
Producteur : Kevin Feige.
Compositeur : Brian Tyler et Danny Elfman.
Société de production : Marvel Studios.
Distributeur : Walt Disney Studios Motion Pictures.
Sortie USA : 1er mai 2015.
Sortie française : 22 avril 2015.
Titre original : Avengers: Age of Ultron.
Durée : 2h21.
Budget : 279,9 millions de dollars.
Recette mondiale : 1,4 milliards de dollars.
Recette USA : 459 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 926 049 entrées.

Résumé.

Avec le S.H.I.E.L.D. en ruine, les Avengers se sont retrouvés à policer le monde et ont besoin d’une pause. Tony Stark tente de redémarrer un vieux projet de sécurité : le projet Ultron, une I.A. capable d’apprendre et consciente d’elle-même. Cependant, le projet dérape lorsqu’Ultron tire la conclusion que les humains sont leur propre pire ennemi et il décide donc de les éradiquer. Les Avengers doivent se réunir une dernière fois pour tenter d’arrêter une menace qu’ils ont eux-mêmes créée.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

Casting.

Tony Stark / Iron Man : Robert Downey, Jr (VF : Bernard Gabay).
Steve Rogers / Captain America : Chris Evans (VF : Alexandre Gillet).
Bruce Banner / Hulk : Mark Ruffalo (VF : Rémi Bichet).
Thor : Chris Hemsworth (VF : Adrien Antoine).
Natasha Romanoff / La Veuve Noire : Scarlett Johansson (VF : Julia Vaidis-Bogard).
Clint Barton / Oeil de Faucon : Jeremy Renner (VF : Jérôme Pauwels).
JARVIS / Vision : Paul Bettany (VF : Patrik Osmond).
Pietro Maximoff / Vif Argent :Aaron Taylor-Johnson (VF : Jean-Christophe Dollé).
Wanda Maximoff / La Sorcière Rouge : Elizabeth Olsen (VF : Charlotte Corréa).
Ultron : James Spader (VF : Pierre-François Pistorio).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

En savoir plus.

Avengers : l’ère d’Ultron tire son titre d’un arc narratif de la Marvel sorti en 2013 dans lequel Ultron a vaincu l’humanité et un groupe de héros décide de remonter le temps pour assassiner son créateur Hank Pym. Ainsi le comics n’a rien à voir avec le scénario du film et se base sur une histoire totalement originale. De plus, comme spécifié plus haut Hank Pym est le père d’Ultron dans les comics, mais Edgar Wright travaillant sur le film Ant-Man à l’époque, Joss Whedon a préféré lui laisser le personnage.

Scarlett Johansson était enceinte pendant le tournage. Pour cacher son ventre, des doubleuses ont été engagées et des effets numériques ont été utilisées.

Le titre du projet était “After Party”.

Captain Marvel et Spider-Man devaient faire une apparition à la fin du film.

Lindsay Lohan a été auditionné pour le rôle de Wanda Maximoff.

Image Avengers Ere Ultron Marvel Disney

Marvel s’est longtemps battu avec la Fox pour les droits d’adaptation de la Sorcière Rouge et Vif Argent dans les films X-Men : Days of Future Past et Avengers : l’ère d’Ultron, les personnages étant à la fois des mutants et des membres historiques des Vengeurs. Un compromis fut trouvé et les jumeaux ne sont jamais identifiés comme des mutants dans le MCU, mais comme des êtres génétiquement modifiés par Hydra.

Le nom de code Veronica derrière l’équipement du Hulkbuster est un Easter Egg aux comics Archie dans lesquels Betty et Veronica sont deux rivales à la recherche de l’affection d’Archie. Stark choisit le nom Veronica en opposition à Betty faisant référence à Betty Ross, l’ex de Bruce Banner.

La nouvelle IA de Stark, FRIDAY, est un clin d’oeil au personnage Friday (Vendredi) dans Robinson Crusoé qui représente un Indien, figure du « bon sauvage », servant fidèlement et loyalement Crusoé durant tout le roman. FRIDAY est aussi possiblement une référence à une autre IA de Tony Stark dans les comics Iron Man : Iron Protocols créée dans le but de servir de secrétaire virtuelle. Stark s’en lassa assez vite  et finit par l’abandonner en devenant directeur du SHIELD.

Un autre IA apparait lorsque Stark cherche à remplacer JARVIS. Il est possible d’apercevoir une disquette nommée JOCASTA.  Jocasta est une IA dans un corps robotique qui fut créée, comme la Vision, par Ultron. Ultron la créa dans le but d’avoir une compagne, mais celle-ci ne partageant pas sa vision du monde se rebella et rejoignit les Avengers.

Image Avengers Ere Ultron Marvel Disney

Dans les comics, Vision et Wanda sont romantiquement liés et très amoureux l’un de l’autre. Le film joue dessus au travers de regard furtif et du sauvetage de Wanda par la Vision.

A l’origine, Captain Marvel était censée apparaître dans le film, mais n’a pas pu être intégrée, car l’actrice n’a pas encore été sélectionnée et l’équipe ne voulait pas l’introduire dans le film avant que le public ne sache qui elle est et se dont elle est capable.

Notre critique de Avengers : l’ère d’Ultron.

En 2012, Avengers débarquait sur les écrans et représentait la consécration d’une demi-décennie de travail avec un film plus grand que nature représentant les Dieux mythologiques du XXIème siècle : Les superhéros. Aujourd’hui, Avengers : L’ère d’Ultron a pour ambition de continuer à construire cette mythologie en tentant d’éviter les écueils reprochés à son aîné.

Dans Avengers : l’ère d’Ultron, les Avengers doivent faire face à une menace qu’ils ont eu même créée représentés d’un côté par Ultron et de l’autre par les jumeaux Maximoff. Car oui, la politique interventionniste des Avengers n’est pas appréciée par tous les pays et certains les voient plus comme des envahisseurs américains, ce qui donnera ultimement naissance aux jumeaux prodiges.

Image Avengers Ere Ultron Marvel Disney

Le scénario se veut plus sombre et plus travaillé que le premier film et les personnages mis de côté en 2012 sont ici à l’honneur comme Hawkeye, Black Widow et Bruce Banner. Malheureusement, le scénario et le développement des personnages sont quelque peu noyés dans la surabondance d’action à un rythme très rapide qui peut rendre la compréhension du film légèrement confuse visuellement. De plus, bien qu’il soit louable qu’Hawkeye ait enfin été développé, il est dommage que cela soit fait au détriment d’autres personnages plus essentiels à l’histoire comme Vision, les jumeaux ou même Ultron. La Vision est un personnage unique et représente un point de vue qui est prometteur et aurait mérité d’être développé plus avant au-delà de la simple conversation post-naissance avec les Avengers et son tête à tête avec Ultron.

Image Avengers Ere Ultron Marvel Disney

Il est également dommage que les pouvoirs de la Sorcière Rouge aient été simplifiés en télékinésie et télépathie (faisant d’elle une Jean Grey du pauvre) alors que ses pouvoirs sont bien plus complexes et impressionnants que ça dans les comics (référez-vous à Avengers Disassembled ou House of M pour avoir une idée de l’envergure de son pouvoir). Enfin, Ultron a du mal à véhiculer la menace qu’il est censé représenter. Il est très peu présent à l’écran et sa parenté à Tony Stark lui donne un caractère blagueur ou humoristique qui ne colle pas à son personnage original. Le faire ressembler à son créateur est une bonne idée, mais peut-être Ultron aurait-il dû prendre plus de Banner que de Stark ce qui l’aurait rendu plus menaçant. Enfin le « fan » au fond de nous regrette qu’aucune référence, aussi petite soit-elle, ne soit faite à Hank Pym, véritable créateur d’Ultron, et futur mentor du prochain Ant-Man.

Image Avengers Ere Ultron Marvel Disney

À la liste des personnages sous-développés nous pourrions ajouter le baron Von Strucker qui semblait être une menace à la fin du Captain America : le soldat de l’hiver et qui au final est trop rapidement expédié et FRIDAY la nouvelle IA de Tony qui est très loin du charisme de JARVIS. D’autre part, l’apparition de certains personnages est difficilement explicable et aurait pu être coupé au montage comme le docteur Selvig qui n’a aucun intérêt scénaristique, Ulysses Klaw qui ne sert qu’à teaser vaguement le futur Black Panther ou encore la femme de Barton. Même si la séquence et le personnage restent appréciables et servent à approfondir Hawkeye, il aurait été plus judicieux de se servir de ce temps pour développer les personnages cités plus haut.

Du côté des effets spéciaux, Avengers : l’ère d’Ultron a ses hauts et ses bas. La scène d’introduction est de très mauvaise qualité. Quelque chose dans les effets spéciaux, à ce moment précis, enlevait aux personnages toute crédibilité à cause de mouvements effectués que nous estimons peu crédibles et nous faisaient penser à des poupées de chiffons que l’on manipule. Fort heureusement le reste du film se rattrape très bien avec Ultron et ses minions, le combat entre Hulk et le Hulkbuster est magnifique et enfin le design de la Vision qui est simplement géniale. Enfin la scène d’action finale est tout simplement gigantesque même si nous regrettons l’absence de Falcon alors que War Machine y participe.

Image Avengers Ere Ultron Marvel Disney

La bande originale quant à elle s’appuie sur le travail d’Alan Silvestri dans Avengers et de Brian Tyler dans Iron Man 3 sans être inoubliable. Danny Elfman parvient néanmoins sur ses pistes à donner une envergure épique et héroïque à ses thèmes qui manquait un peu aux films adaptés de comics depuis le Spider-Man de Sam Raimi.

Pour finir, Avengers : l’ère d’Ultron semble être comme un énorme teaser au prochain Captain Ameria : Civil War en mettant énormément en avant les dissensions politiques au sein de l’équipe et l’opposition aux Avengers et aux super héros dans le monde. De plus, l’intrigue à propos des pierres de l’infini commence enfin à prendre à forme et la scène post générique, sans nous faire hurler comme celle du premier Avengers, est appréciable et laisse entendre que les choses vont enfin devenir sérieuses (sic !).

Image Avengers Ere Ultron Marvel Disney

La surprise du premier Avengers est passée et pour cet opus Joss Whedon devait viser plus haut, plus grand, plus fort, plus profond, et même si Avengers : l’ère d’Ultron est un très bon divertissement il reste un chouia inférieur à son aîné. Remercions-le pour ses efforts et le travail accompli et espérons que les frères Russo parviendront à renouveler avec succès la licence pour les prochains Captain America : Civil War et Avengers : Infinity War.