Apparences.

La note de Fabien
affiche apparences what lies beneath

Réalisateur : Robert Zemeckis.
Scénariste : Clark Gregg.
Producteur : Steve Starkey, Robert Zemeckis, Jack Rapke, Joan Bradshaw, Mark Johnson, Steven Boyd et Cherylanne Martin.
Compositeur : Alan Silvestri.
Société de production : Dreamworks Pictures, 20th Century Fox et ImageMovers.
Distributeur : Dreamworks Pictures et 20th Century Fox.
Sortie USA : 21 juillet 2000.
Sortie française : 13 septembre 2000.
Titre original : What Lies Beneath.
Durée : 2h10.
Budget : 100 millions de dollars.
Recette mondiale : 291,4 millions de dollars.
Recette USA : 155,5 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 816 041 entrées.

Résumé.

Les Spencer ont de nouveaux voisins qui ont tendance à se disputer. Claire suspecte que la femme a été tuée et des phénomènes étranges arrivent dans leur maison.

Achats.

Casting.

Norman Spencer : Harrison Ford (VF : Richard Darbois).
Claire Spencer : Michelle Pfeiffer (VF : Emmanuèle Bondeville).
Jody : Diana Scarwid (VF : Ivana Coppola).
Dr Drayton : Joe Morton (VF : Frantz Confiac).
Warren Feur : James Remar (VF : Philippe Vincent).
Mary Feur : Miranda Otto (VF : Inconnue).
Madison Elizabeth Frank : Amber Valletta (VF : Inconnue).
Elena : Wendy Crewson (VF : Michèle Buzynski).

En savoir plus.

Michelle Pfeiffer et Harrison Ford ont été les seuls choix du réalisateur Robert Zemeckis pour les rôles principaux.

Lorsque Claire cherche sur Internet la liste de personnes disparues, les noms qui apparaissent sont des membres de l’équipe du film.

image apparences what lies beneath

Le tournage s’est déroulé d’août 1999 à janvier 2000 dans le Vermont (USA).

Notre critique de Apparences.

On semble s’orienter vers le film d’épouvante bien classique mais vu le casting et le réalisateur, on peut avoir des surprises.

image apparences what lies beneath
image apparences what lies beneath

On va vous surprendre mais… vous ne serez pas du tout surpris. L’histoire n’apporte strictement rien de nouveau dans le genre et le seul fait notable serait qu’on a pendant une période du film le doute sur la véracité des faits, oscillant entre paranormal ou folie. Dommage justement que ça n’ait pas été approfondi pleinement plutôt que de se fixer à un moment sur un camp. De ce fait, on tombe dans beaucoup d’éléments clichés mais surtout, le scénario se veut vraiment faiblard et ennuyeux. Il n’y a pas de rebondissements remarquables et même la fin ne nous emballera guère. Même si l’ensemble de l’intrigue n’est pas une catastrophe, on espérait bien mieux quand même. Surtout le dernier acte qui est quasi ridicule.

Deux grands noms au casting. Harrison Ford campe le mari mais il ne livre pas une prestation exceptionnelle. C’est décevant de sa part. Il incarne un époux terre à terre qui a fait des erreurs et qui veut aider sa femme même s’il ne comprend pas tout. Cependant, il n’est pas suffisamment développé et on ne s’attache pas à lui. Quant à Michelle Pfeiffer, c’est elle qui tient le film sur ses épaules en étant souvent dans le flou de son état d’esprit. On sent une femme dépressive, anxieuse puis finalement peut-être pas si folle que ça. À moins que justement, elle doit gérer ses peurs aussi. Cette ambiguïté est intéressante mais là encore, pas assez exploitée pleinement.

image apparences what lies beneath
image apparences what lies beneath

Avec Robert Zemeckis, on a souvent droit à une réalisation exceptionnelle. S’il offre un travail propre et efficace, ce n’est pas non plus quelque chose qu’on retiendra de sa carrière. Tout est classique dans la mise en scène et l’utilisation de « jump scare » est trop facile. De plus, on est souvent dans une ambiance sombre pour respecter le genre de l’épouvante et il aurait été plus judicieux d’innover un peu. Sans compter que la bande originale n’a rien d’immersive et ne sert pas à grand chose, un comble pour une production de ce genre.

Apparences sera vite oublié.

La note de Fabien

ACTUALITÉS

SUIVEZ-NOUS

22,515FansJ'aime
997SuiveursSuivre
384SuiveursSuivre
Réalisateur : Robert Zemeckis.Scénariste : Clark Gregg.Producteur : Steve Starkey, Robert Zemeckis, Jack Rapke, Joan Bradshaw, Mark Johnson, Steven Boyd et Cherylanne Martin.Compositeur : Alan Silvestri.Société de production : Dreamworks Pictures, 20th Century Fox et ImageMovers.Distributeur : Dreamworks Pictures et 20th Century Fox.Sortie USA :...Apparences.