Another Earth

ACTUALITÉS



La note de Fabien
affiche poster another earth disney fox

Réalisateur : Mike Cahill.
Scénariste : Mike Cahill et Brit Marling.
Producteur : Hunter Gray, Mike Cahill, Brit Marling et Nicholas Shumaker.
Compositeur : Fall On Your Sword.
Société de production : Artists Public Domain.
Distributeur : Fox Searchlight Pictures.
Sortie USA : 22 juillet 2011.
Sortie française : 12 octobre 2011.
Titre original : Another Earth.
Durée : 1h32.
Budget : 100 000 dollars.
Recette mondiale : 1,9 millions de dollars.
Recette USA : 1,3 millions de dollars.
Entrées françaises : Inconnue.

Résumé.

Quatre ans après avoir tué accidentellement une femme et son fils, Rhoda tente de se reconstruire en travaillant pour le père de famille tandis qu’une mystérieuse Terre-2 est apparue dans le ciel.

Achats.

Casting.

Rhoda Williams : Brit Marling (VF : Elisabeth Ventura).
John Burroughs : William Mapother (VF : Loïc Houdré).
Maya Burroughs : Meggan Lennon (VF : Inconnue).
Alex : Matthew-Lee Erlbach (VF : Inconnue).
Narrateur : Richard Berendzen (VF :Jean Pierre Moulin).

En savoir plus.

Afin de réduire les coûts, le réalisateur a tourné dans sa ville natale et a fait jouer les relations de sa famille et de ses amis pour faciliter le tournage. La maison des Williams est en réalité la maison de la mère du réalisateur.

image another earth disney fox

Le tournage s’est déroulé dans le Connecticut.

Notre critique de Another Earth.

Un pitch très intrigant de science-fiction et le deuil, intéressant.

image another earth disney fox

Alors attention, si vous aimez les films qui bougent, passez votre chemin. En effet, c’est extrêmement lent mais cela reflète aussi l’état d’esprit de l’héroïne Rhoda. On avance sans trop savoir réellement où on va mais il y a un effet hypnotique surprenant tant on veut savoir aussi. Le travail sur le deuil est assez bien amené au début mais il prend un tournant très étrange et même presque écœurant qui n’apporte au final rien de vraiment spécial à l’intrigue. C’est dommage de ne pas avoir poussé un peu plus loin cette ligne sur la reconstruction d’une vie.

L’autre élément le plus surprenant du film est bien évidemment cette Terre-2 qui vient de nulle part et visible dans le ciel à l’œil nu. Bien que les conséquences naturelles soient totalement éludées (et tant pis pour une crédibilité supplémentaire), on s’interroge vraiment sur ce qu’il y a sur cette planète clone de la nôtre. Là encore, le concept était génial mais tellement pas du tout exploité à sa juste valeur. Le scénario semble s’embrouiller même si comme on le disait, on a envie de savoir la finalité de tout ça. Il y avait une réflexion sur la vie qui aurait pu être mieux servie. Les plus attentifs comprendront ce qu’il faut voir et quand le voir tandis que les autres seront déboussolés par un manque de clarté sur la fin du film. La force du long-métrage s’en retrouve trop amoindrie.

image another earth disney fox

Le casting est vraiment bon sans non plus mériter les Oscars. Rhoda doit reconstruire sa vie après avoir tué deux personnes dans un accident plus tôt dans sa vie. Un travail important du personnage qui porte ses fruits mais qui finit par évoluer trop vite que ça manque de finesse. Quant à John, il joue le père sorti d’un long coma et qui découvre que sa famille est morte mais il ignore l’identité du coupable. Lui aussi, il passe de la dépression à la joie de vivre un peu trop vite. Certes, l’un comme l’autre traverse le deuil mais quelque chose cloche dans tout ça.

image another earth disney fox

La réalisation se veut pesante par moment, posant bien les plans, usant de mouvements très lents, ou bien au contraire en faisant de grands mouvements de caméras comme si on était témoin de la scène et qu’on passe d’un personnage à l’autre. Il y a aussi un travail sur la colorimétrie, le monde étant modifié par le reflet lumineux de cette autre Terre, mais aussi sur l’éclairage où c’est souvent assez sombre dans les images, comme une métaphore de l’état d’esprit des deux héros. Autre élément important, la bande originale contribue beaucoup à donner une ambiance malaisante, presque proche de l’horreur ou du thriller.

image another earth disney fox

Another Earth avait énormément de potentiel mais le film n’arrive jamais à aller au fond des choses malgré son concept original.

La note de Fabien
banniere-dp-vers-dlp