Films Live 20th Century Fox Aliens, le retour.

Aliens, le retour.

banniere-dp-vers-dlp

affiche poster aliens retour disney fox

Fiche technique.

Réalisateur : James Cameron.
Scénariste : James Cameron, Walter Hill et David Giler.
Producteur : Gale Anne Hurd.
Compositeur : James Horner.
Société de production : 20th Century Fox, Brandywine Productions et SLM Production Group.
Distributeur : 20th Century Fox.
Sortie USA : 18 juillet 1986.
Sortie française : 8 octobre 1986.
Titre original : Aliens.
Durée : 2h35.
Budget : 18 millions de dollars.
Recette mondiale : 131,3 millions de dollars.
Recette USA : 85,2 millions de dollars.
Entrées françaises : 1 720 593 entrées.

Résumé.

Après qu’une colonie ne donne plus de nouvelles, Ripley doit repartir sur la planète avec des militaires afin de comprendre ce qu’il se passe.

Univers.

Achats.

Casting.

Ellen L. Ripley : Sigourney Weaver (VF : Tania Torrens).
Dwayne Hicks : Michael Biehn (VF : Marc Alfos).
Carter J. Burke : Paul Reiser (VF : Roger Crouzet).
Newt : Carrie Henn (VF : Régine Teyssot).
Hudson : Bill Paxton (VF : José Luccioni).
Bishop : Lance Henriksen (VF : Med Hondo).
Vasquez : Jenette Goldstein (VF : Sylvie Feit).
Gorman : William Hope (VF : Jean-Luc Kayser).
Apone : Al Matthews (VF : Joël Martineau).
Ferro : Colette Hiller (VF : Anne Rochant).
Dietrich : Cynthia Dale Scott (VF : Inconnue).

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en streaming en cliquant ici.

En savoir plus.

Aliens, le retour est la suite d’Alien.

La Fox était réticente à l’idée de faire une suite mais décida quand même de lancer le projet lorsque la direction des studios fut changée. Elle accepta que James Cameron réalise le film (en plus d’écrire le scénario) à la condition que son film Terminator fonctionne.

image aliens retour disney fox

Sigourney Weaver n’était même pas au courant qu’une suite était en production avec son personnage dans le scénario avant que Cameron ne s’adresse à elle car la Fox ne l’avait pas contacté. De plus, elle a failli ne pas être dans le film suite à sa demande d’avoir un salaire plus élevé, ce à quoi la Fox demanda à Cameron de réécrire le scénario en supprimant le personnage de Ripley. Finalement, un accord fut conclut.

Des tensions sont apparues lors du tournage avec l’équipe anglaise qui avait un comportement différent de la vision qu’avait Cameron. Une grève fut envisagée suite au renvoi du chef-opérateur.

De nombreuses maquettes sont présentes dans film afin d’éviter d’avoir recours aux images de synthèse. Pour la reine alien, ce fut un animatronique de grande taille qui fut créé avec 16 marionnettistes pour la faire vivre.

image aliens retour disney fox

James Horner avait un délai très serré pour boucler la bande originale, à savoir six semaines. Les musiques furent terminées une semaine avant la sortie du film.

Le tournage s’est déroulé de septembre 1985 à février 1986 en Angleterre.

Notre critique de Aliens, le retour.

Alors que le premier film était très bon, forcément il faut une suite pour rentabiliser davantage.

image aliens retour disney fox

Malheureusement, c’est à double tranchant et ici en une qualité quand même inférieure sans être catastrophique. Alors que le début du film commence bien avec un bon dans le futur, on sent que ça va partir dans quelque chose de plus cliché quand l’armée entre en jeu. Pas besoin d’attendre bien longtemps pour voir que ça va être le cas. Sauf que ça en devient même lourd…

image aliens retour disney fox

Il fallait forcément que ce soit des militaires adeptes de la gâchette à s’auto-féliciter à cause de leur ego surdimensionné et avec pas grand chose dans le cerveau on dirait. Du coup, caricature de l’extrême. Une fois sur la planète, là où on espère plus de découvertes, l’ambiance était pesante mais efficace rappelant le film précédent. On sait qu’on va revoir un alien puis finalement ce seront plusieurs aliens. On devine qu’il fallait tenter une surenchère scénaristique… La seconde moitié du film perd donc en intérêt si ce n’est fusillade, explosion, morts… Tout ce qu’il y a de plus classique mais qui n’offre aucun “charme”.

image aliens retour disney fox

Histoire de ne pas montrer que Aliens, le retour n’est qu’un film d’action dont l’horreur a complètement disparu, les scénaristes rajoutent une touche d’émotion afin de jouer sur la corde sensible mais ça fait un flop. Ripley s’attache à une jeune orpheline qui a survécu trois semaines sur une planète infestée d’aliens qui ont tué toute la colonie et en plus elle connait par cœur les différentes conduites d’aérations. Cherchez pas à comprendre, c’est comme ça et faut pas se poser de questions. Vu que l’héroïne a perdu sa fille, elle va donc prendre soin d’elle. Classique.

image aliens retour disney fox

Ripley se veut donc ici plus combattante, meneuse d’hommes, mère de substitution… différentes facettes qui rendent le personnage plus travaillé qu’avant mais qui n’est quand même pas ce qu’il y a de mieux. Sigourney Weaver se veut crédible et c’est bien la seule dans l’équipage d’ailleurs. Le reste du casting fait trop dans la surenchère (même Bill Paxton) et aucun protagoniste ne vaut le coup. Pire encore avec le commercial qui avait un plan derrière la tête afin de donner une tête à claques au film.

image aliens retour disney fox

Là où Ridley Scott avait offert une réalisation soignée et très travaillé dans le long-métrage précédent, James Cameron ne parvient pas à donner le même rendu et impose un autre style. C’est beaucoup plus sobre, plus superficiel presque. Le seul mérite qu’on peut accorder est l’utilisation d’effets spéciaux vraiment beaux pour l’époque, de décors plus variés et d’une évolution des aliens avec la Reine qui apparaît très tard dans le film avant de disparaître aussi vite. James Horner déçoit également par sa bande originale qui aurait mérité quelque chose de plus grandiose que ce qui est proposé.

image aliens retour disney fox

Aliens, le retour s’en sort tout juste mais n’a vraiment pas la même carrure que le premier opus.

La note de Fabien

En bref

Suite un peu trop classique.

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

Fabien Le Lagadec
Rédacteur en chef de Disney-Planet.Fr et rédacteur sur Disneyland-Planet, ma vie tourne entre autre autour du cinéma. Vivant à la montagne (vive les Vosges !), promenade en nature et sessions photos font parties de mes passions.