Air Force One.

affiche poster air force one disney touchstone

Réalisateur : Wolfgang Petersen.
Scénariste : Andrew W. Marlowe.
Producteur : Marc Abraham, Armyan Bernstein, Thomas A. Bliss, Gail Katz, David V. Lester, Wolfgang Petersen et Jonathan Shestack.
Compositeur : Jerry Goldsmith et Joel McNeely.
Société de production : Columbia Pictures, Touchstone Pictures, Beacon Communications, Radiant Productions, Beacon Pictures et Etalon Film.
Distributeur : Columbia Pictures.
Sortie USA : 25 juillet 1997.
Sortie française : 1er octobre 1997.
Titre original : Air Force One.
Durée : 1h59.
Budget : 85 millions de dollars.
Recette mondiale : 315,2 millions de dollars.
Recette USA : 172,9 millions de dollars.
Entrées françaises : 941 216 entrées.

Résumé.

Après le détournement par des terroristes d’Air Force One, le président Marshall, toujours à bord, décide de sauver tous les passagers.

Achats.

Casting.

James Marshall : Harrison Ford (VF : Richard Darbois).
Egor / Ivan Korshunov : Gary Oldman (VF : Dominique Collignon-Maurin).
Kathryn Bennett : Glenn Close (VF : Sophie Deschaumes).
Grace Marshall : Wendy Crewson (VF : Françoise Vallon).
Alice Marshall : Liesel Matthews (VF : Inconnue).
Lloyd Shepard : Paul Guilfoyle (VF : Vincent Grass).
Major Caldwell : William H. Macy (VF : Jacques Bouanich).
Walter Dean : Dean Stockwell (VF : Michel Blin).
Gibbs : Xander Berkeley (VF : Philippe Peythieu).

En savoir plus.

Air Force One est le nom réel de l’avion présidentiel américain. La différence est qu’il n’y a pas de capsule d’évacuation.

Une partie de l’équipe de tournage a pu visiter le vrai Air Force One pour s’imprégner des lieux. Ce serait un appel d’Harrison Ford à la Maison Blanche qui aurait permis l’accord refusé initialement.

Kevin Costner a été envisagé comme réalisateur du film.

image air force one disney touchstone

Keanu Reeves, Dennis Quaid, Tom Hanks, Gene Hackman, John Malkovich et Tommy Lee Jones ont été envisagés pour le rôle de James Marshall.

Le réalisateur a surnommé le tournage “Air Force Fun” en raison de la métamorphose de Gary Oldman qui passait de terroriste dangereux durant les prises à acteur comique en dehors.

Randy Newman avait été engagé comme compositeur avant d’être remplacé.

Notre critique de Air Force One.

Un film d’action sauveur de la patrie avec un super-héros, on sait à quoi s’attendre.

image air force one disney touchstone

C’est effectivement le cas et il ne faut pas s’attendre à un long-métrage très approfondi du côté du scénario avec beaucoup de péripéties classiques jusqu’à invraisemblables. Mais on est là pour se divertir à travers des fusillades, des explosions, des terroristes, des complots, de la géopolitique… Il y a ce côté “force des États-Unis” très mis en avant, même beaucoup trop, mais l’aspect patriotique est forcément l’enjeu du film qu’ils sont des surhommes, avec de grandes valeurs, combattifs à se battre pour les fondements de leur pays. Avec bien sûr de l’autre côté les méchants qui haïssent l’Amérique et qui veulent se venger. Enfin, on n’oublie pas les répliques par moment trop clichées pour faire genre.

image air force one disney touchstone

Harrison Ford campe le Président et il incarne bien le rôle par sa force et sa bravoure. Sauf que c’est la caricature du grand héros que rien n’arrête avec de grandes valeurs, bon père et bon mari, victorieux de ses actions avec une morale de sauveur… Bon, il ne fallait pas s’attendre à autre chose non plus. Cependant, on retient bien plus les performances de Gary Oldman en antagoniste, convaincant et cruel mais fait de manière tellement juste, et de Glenn Glose en vice-présidente prises entre deux feux mais qui parvient à contrôler la situation d’une main de fer sans renier ses convictions.

image air force one disney touchstone

Pour un film d’action, on est servi mais à la bonne mesure. Que ce soit la prise de contrôle de l’avion qui met beaucoup de tension jusqu’au dernier acte du film vraiment fou, on ne peut pas vraiment parler de surenchère qui fait dans le gratuit visuel. C’est efficace dans la mise en scène pour tenir suffisamment en haleine même si on se doute du final. Final qui est quand même décevant car cela manque d’une dernière scène, le film se terminant en plein action. Les effets visuels sont corrects pour la période de sortie du film et n’ont pas si mal vieillis. Enfin, la bande originale reste décevante tant elle joue le patriotisme et les mélodies à la gloire des États-Unis.

image air force one disney touchstone

Air Force One est à prendre pour ce qu’il est et il le fait bien.

La note de Fabien

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager !

Vous pourriez être intéressés par ces articles