À vue d’œil.

La note de Fabien
affiche poster à vue d'oeil connect

Créateur : Inconnu.
Réalisateur : Takashi Miike.
Scénariste : Masaru Nakamura et Ha-dam.
Producteur : Choi Yeon-ho.
Compositeur : Sim Hyeon-jeong.
Société de production : Studio Dragon et Studio HIM.
Distributeur : Disney+.
Première diffusion USA : 7 décembre 2022.
Première diffusion française : 7 décembre 2022.
Période : 2022.
Titre original : Connect.
Durée moyenne d’un épisode : 40min.
Nombre de saisons : 1 saison.
Nombre d’épisodes : 6 épisodes.

Résumé.

Ha Dong-soo se fait voler son œil par des trafiquants d’organes. Il se rend compte qu’il voit à travers l’œil de son nouvel acquéreur : un tueur en série qui fait des meurtres artistiques.

Casting.

Ha Dong-soo : Jung Hae-in (VF : Inconnue).
Oh Jin-seop : Go Kyung-pyo (VF : Inconnue).
Choi I-rang : Kim Hye-jun (VF : Inconnue).
Détective Choi : Kim Roi-ha (VF : Inconnue).
Détective Yeom : Han Tae-hee (VF : Inconnue).
Docteur : Jang Gwang (VF : Inconnue).
Mr. Kim : Jo Bok-rae (VF : Inconnue).
Min-sook : Sung Hyuk (VF : Inconnue).
Z : Yang Dong-geun (VF : Inconnue).
Song Ha-young : Oh Ha-nee (VF : Inconnue).

En savoir plus.

À vue d’œil est l’adaptation du webcomic Connect de Shin Dae-sung.

image à vue d'oeil connect

Le projet débute en juin 2021.

Notre critique de À vue d’œil.

Un synopsis qui s’oriente vers le fantastique et le thriller, de bons ingrédients selon le traitement.

image à vue d'oeil connect
image à vue d'oeil connect

On prévient tout de suite, cette série n’est clairement pas à destination de tout le monde (pas pour rien qu’elle est sous le label Star) car c’est très glauque comme ambiance, et ce tout au long des épisodes. On a d’abord l’enquête policière pour résoudre les « meurtres artistiques ». Un sujet pas suffisamment approfondi à notre goût car il y a la part de monstruosité de l’acte mais aussi une fascination pour certains sur cette forme d’art morbide. C’était quelque chose à creuser car c’est une thématique malsaine sur les limites acceptables de l’art. Puis il y a cette intrigue sur « Connect », ces humains modifiés. L’explication est trop rapide pour être prenante et on regrette que ce soit aussi vite expédié, on aurait aimé en découvrir davantage (probablement dans une saison 2 vu la conclusion du dernier épisode). Néanmoins, la thématique du rejet et du monstre est bien géré. On voit ainsi comment les gens perçoivent la différence et comment l’autre la ressent. Surtout, le parallèle entre le « monstre » pour ce qu’il est (le héros de la série) et le monstre pour ce qu’il fait (le tueur en série) est intéressant et même angoissant. On reste donc assez satisfait de l’histoire en général.

Les personnages sont suffisamment captivants même pas si développés pleinement là encore. Ha Dong-soo vit à l’isolement, toujours perçu comme un monstre depuis l’enfance et on sent clairement qu’il est blessé profondément et le vit mal. Il a peu d’interactions sociales et on le comprend vu comment il est traité par les autres. Il ne comprend pas ce qu’il est vraiment mais plus on avance dans la série, plus il apprend et évolue pour mieux s’accepter. Mais ce n’est pas quelque chose fait de manière trop prévisible. Il a encore des failles même s’il s’est clairement endurci sur le dernier épisode. Il a un bon fond et veut aider tout le monde. Le fait qu’il soit connecté à l’assassin est une riche idée car il voit ce que ce dernier fait sans savoir qui il est. De quoi être traumatisé. Surtout que le tueur en série est quelqu’un de très pointilleux, méticuleux et avec une approche artistique dérangeante. Il veut tout maîtriser et reste très froid, ne ressentant rien mais sans tomber dans la caricature de l’antagoniste. Il est un véritable monstre mais a quelque chose qui le rend encore humain et c’est ça qui fait qu’on se sent mal avec lui. Le héros est aidé par Choi I-rang qui a quelque chose à cacher et elle voit le monde différemment mais aussi de manière inquiétante. On pourrait presque la qualifié de méchante aussi. Quant au détective, il est intéressant car il est perspicace et se retrouve dans une affaire assez loufoque au premier abord.

image à vue d'oeil connect
image à vue d'oeil connect

Si le scénario ne suffisait pas à être glauque, la réalisation prend la même direction. Si vous avez l’estomac fragile, évitez cette série. La violence est brutale et très gore avec des tentacules oppressantes (vous ne verrez plus un steak tartare de la même façon ensuite). Pourtant, ce n’est pas fait gratuitement, tout est justifié par le scénario. Les effets visuels sont réussis et le bruitage joue aussi beaucoup ici. La mise en scène appuie là où ça fait mal et donne une tension plus extrême encore. En clair, c’est très graphique pour rappeler l’esprit du webcomic d’origine. Petit regret sur la chanson récurrente de la série qui dénote trop avec le reste.

À vue d’œil est une série sombre et malsaine mais a de bonnes qualités. Âmes sensibles s’abstenir.

La note de Fabien

ACTUALITÉS

SUIVEZ-NOUS

22,515FansJ'aime
997SuiveursSuivre
384SuiveursSuivre
Créateur : Inconnu.Réalisateur : Takashi Miike.Scénariste : Masaru Nakamura et Ha-dam.Producteur : Choi Yeon-ho.Compositeur : Sim Hyeon-jeong.Société de production : Studio Dragon et Studio HIM.Distributeur : Disney+.Première diffusion USA : 7 décembre 2022.Première diffusion française : 7 décembre 2022.Période : 2022.Titre original : Connect.Durée moyenne d’un épisode : 40min.Nombre de saisons : 1 saison.Nombre d’épisodes : 6...À vue d'œil.