TélévisionSéries Fox24 heures chrono.

24 heures chrono.

affiche poster 24 heures chrono disney fox

Créateur : Joel Surnow et Robert Cochran.
Réalisateur : Jon Cassar, Brad Turner, Milan Cheylov, Bryan Spicer, Stephen Hopkins, Ian Toynton…
Scénariste : Joel Surnow, Robert Cochran…
Producteur : Paul Gadd, Michael Klick, Jon Cassar…
Compositeur : Sean Callery.
Société de production : Imagine Entertainment, 20th Century Fox Television, Real Time Productions et Teakwood Lane Productions.
Distributeur : Fox Network.
Première diffusion USA : 6 novembre 2001.
Première diffusion française : 14 septembre 2002.
Période : 2001-2014.
Titre original : 24.
Durée moyenne d’un épisode : 45min.
Nombre de saisons : 9 saisons.
Nombre d’épisodes : 204 épisodes.

Résumé.

Jack Bauer est un agent anti-terroriste. Lors d’attentats, une longue journée débute où la fin justifie les moyens.

Achats.

Casting.

Jack Bauer : Kiefer Sutherland (VF : Patrick Bethune).
David Palmer : Dennis Haysbert (VF : Paul Borne).
Sherry Palmer : Penny Johnson Jerald (VF : Pascale Vital).
Tony Almeida : Carlos Bernard (VF : Bertrand Liebert).
Michelle Dessler : Reiko Aylesworth (VF : Charlotte Marin).
Nina Myers : Sarah Clarke (VF : Rafaèle Moutier).
Chloe O’Brian : Mary Lynn Rajskub (VF : Patricia Marmoras).
Kim Bauer : Elisha Cuthbert (VF : Caroline Lallau).
Morris O’Brian : Carlo Rota (VF : Gilles Morvan).
Renée Walker : Annie Wersching (VF : Laurence Dourlens).
Aaron Pierce : Glenn Morshower (VF : Inconnue).
Charles Logan : Gregory Itzin (VF : Bernard Alane).
James Heller : William Devane (VF : Jean-Bernard Guillard).
Audrey Raines : Kim Raver (VF : Juliette Degenne).
Allison Taylor : Cherry Jones (VF : Inconnue).
Kate Morgan : Yvonne Strahovski (VF : Laura Blanc).

En savoir plus.

Lorsque Joel Surnow a proposé le concept d’une série en temps réel, l’idée ne fut pas acceptée à cause d’une production jugée trop complexe.

La première saison devait être diffusée en septembre 2001 mais fut repoussée à novembre suite aux attentats au World Trade Center.

Treize épisodes ont été commandées et devant le succès de la série, onze autres épisodes ont été ajoutées.

L’épisode dure en moyenne 45 minutes avec, en diffusion américaine, 15 minutes de publicités (5 minutes toutes les 10 minutes environ). De ce fait, cela donne bien une heure en temps réelle, l’action continuant de défiler durant les publicités.

image 24 heures chrono disney fox

L’horloge apparait plusieurs fois par épisode avec son bip sonore, avant et après les pauses publicitaires. Cependant, lorsque l’horloge défile de manière silencieuse, c’est qu’un personnage important vient de mourir.

Afin de respecter une continuité temporelle, le casting devait se faire couper les cheveux tous les cinq jours.

Certains des acteurs se blessaient pendant le tournage ou en dehors. Pour garder une cohérence, les blessures sont intégrées au scénario.

Lors de la saison 3, Jack Bauer a un tatouage sur le bras pour des raisons scénaristiques. Au lieu de passer au maquillage pour se le faire poser, il décida de se le faire réellement tatouer.

Une saison demandait 10 mois et demi de conception complète.

image 24 heures chrono disney fox

La série aura un téléfilm intitulé 24 Heures chrono : Redemption en 2008 prenant place entre les saisons 6 et 7.

La série s’était arrêtée en 2010 avec la saison 8. La Fox a pourtant relancé la franchise avec une neuvième saison en 2014 mais pour une demi-saison (12 épisodes avec un saut dans le temps de douze heures pour faire une journée complète). Elle aura pour nom 24 : Live Another Day et se déroule à Londres.

La série a oscillé entre 6,33 millions de téléspectateurs (saison 9) à 13,79 millions (saison 5).

En 2018, une idée de série préquelle est envisagée mais fut annulée.

La série a remporté l’Emmy Award de la meilleure série (2006) et le Golden Globe de la meilleure série (2004).

Notre critique de 24 heures chrono.

Il y a des séries qui marquent la télévision et celle-ci en fait grandement partie.

image 24 heures chrono disney fox

Déjà par son concept de base : une série en temps réel. Rien que ça, c’est novateur mais surtout terriblement prenant. Car évidemment, chaque épisode se termine par un cliffangher (une action en suspens) qui donne envie de voir l’épisode suivant. Une technique qui va être réutilisée constamment pour rendre accro. Deuxièmement, car le fait que ce soit en temps réel donne plus d’emprise à l’ensemble même si parfois il se passe quand même beaucoup trop de péripéties en une simple journée. Mais ça permet de vraiment voir l’évolution de l’enquête.

Troisièmement, car la série ne fait pas dans la dentelle. C’est violent, dépassant souvent les limites de l’acceptable et dans un contexte terroriste qui était encore dans les esprits. On est face à des choix moraux et on est content de ne pas être celui qui doit prendre les décisions. La fin justifie les moyens, telle pourrait être la devise de cette série. De plus, chaque personnage est susceptible de mourir à tout moment. Quatrièmement, car chaque saison est une histoire à elle seule. On peut donc les regarder individuellement sans être trop déconnecté. Évidemment, c’est encore mieux quand on regarde tout car on a certaines références qui sont marquantes. C’est aussi pour cette raison que la série a eu d’excellentes saisons comme des mauvaises (comme la saison 6…). On regrette quelques redondances comme le traître au sein du CTU et le traître au sein du gouvernement, revenant dans plusieurs saisons.

image 24 heures chrono disney fox

Et enfin, car 24 heures chrono c’est Jack Bauer. Cet agent anti-terroriste est prêt à tout pour sauver des vies, quitte à en perdre sur le chemin. Ce n’est pas qu’un simple super-héros sauveur du monde (surtout des États-Unis en fait), mais un homme qui veut sauver les gens et qui n’hésite pas à torturer (de manière très dure), tuer, mettre des coups de pressions psychologiques atroces (comme menacer la vie d’un enfant pour faire avouer un terroriste). Pourtant, on ne peut que s’attacher à ce personnage incarné à la perfection par Kiefer Sutherland qui aura marqué de son empreinte la série. À côté de ça, il doit aussi gérer sa famille dont sa fille Kim, qui sera un des points faibles de cette série tant elle finit par perdre de son utilité au fil du temps. Les autres personnages secondaires cimentent également la série à leur façon mais c’est également un changement régulier car à chaque saison on avance dans le temps, certains vivent, d’autres meurent, d’autres disparaissent. Mais l’une des pierres angulaires reste Chloé, l’informaticienne totalement loyale à Jack et qui sera sa meilleure amie dans ses aventures. Elle connait la plus grande évolution de la série.

image 24 heures chrono disney fox

Avec des épisodes en temps réel, il faut donc montrer parfois différentes actions en simultané. La série innove encore en usant du split screen (écran partagé), montrant plusieurs choses à la fois pour savoir où on en est de chaque intrigue. Nous n’avons donc aucun temps mort. On alterne entre intérieur et extérieur et la série nous fait pas mal bouger en terme de décors jusqu’à même aller à Londres pour une des saisons. Autre élément notable reste le tournage caméra à l’épaule. On est dans l’action constamment et cela donne un style captivant. Enfin, chaque épisode est quasi intégralement en musique. Un tour de force du compositeur de faire presque 45 minutes de mélodies et ce durant autant de saisons. Cela contribue grandement à l’ambiance pesante. Puis ce chronomètre qui défile ne fait qu’accentuer tout ça.

On aura droit à un retour de Jack pour une autre saison, la 8, alors que la série était mise à l’arrêt. Une saison particulière de douze épisodes seulement (on a un bon dans le temps de douze heures dans le dernier pour garder le concept de la série) qui offre une conclusion définitive et qui permet de partir avec les honneurs. Forcément, avec également une telle longévité, la technologie évolue et ça se ressent dans les intrigues avec les apparitions de drone, de matériels de plus en plus sophistiqués… permettant d’être dans l’ère du temps.

image 24 heures chrono disney fox

24 heures chrono a atteint un rang de série culte par sa forme et son personnage principal.

La note de Fabien