amazon disney

affiche poster disney marvel spider man homecoming

Fiche technique.

Réalisateur : Jon Watts.
Scénariste : Jon Watts, Jonathan M. Goldstein, Erik Sommers, Christopher Ford, John Francis Dale et Chris McKennay.
Producteurs : Kevin Feige et Amy Pascal.
Compositeur : Michael Giacchino.
Société de production : Columbia Pictures, Marvel Studios et Pascal Pictures.
Distributeur : Sony Pictures Entertainment.
Sortie USA : 7 Juillet 2017.
Sortie française : 12 Juillet 2017.
Titre original : Spider-Man : Homecoming.
Durée : 2h13.
Budget : 175 millions de dollars.
Recette mondiale : Inconnu.
Recette USA : Inconnu.
Entrées françaises : Inconnu.

Résumé.

Avec son nouveau costume, Peter Park cherche à rétablir la justice dans la ville de New-York, tout en préservant sa vie de lycéen. Mais quand le Vautour fait son apparition, Spider-Man va devoir faire face à son premier grand adversaire.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d'oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> Bande originale
>> DVD / Blu-Ray
>> Livres
>> Jouets
>> Jeux vidéo
>> Funko Pop

Achats.

A venir.

Images.

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

Casting.

Peter Parker / Spider-Man : Tom Holland (VF : Hugo Brunswick).
Tony Stark / Iron Man : Robert Downey Jr (VF : Bernard Gabay).
Adrian Toomes / Le Vautour : Michael Keaton (VF : Bernard Lanneau).
May Parker : Marisa Tomei (VF : Stéphanie Lafforgue).
Harold "Happy" Hogan : Jon Favreau (VF : Yann Guillemot).
Ned Leeds : Jacob Batalon (VF : Inconnue).
Michelle Jones : Zendaya Coleman (VF : Inconnue).
Liz Allen : Laura Harrier (VF : Inconnue).

May Parker : Marisa Tomei (VF : Stéphanie Lafforgue).

En savoir plus.

Début 2015, les studios envisagent de lancer un nouveau reboot de la franchise en l'intégrant dans le Marvel Cinematic Universe. C'est chose faite avec l'apparition du personnage le temps d'une séquence dans Captain America : Civil War. La question de faire un film centré sur le personnage se poursuit avec un Peter Parker interprété par un adolescent.

Le 20 Juin 2016, le tournage du film débute.

Notre critique de Spider-Man : Homecoming.

L'un des super-héros les plus connus revient tisser sa toile sur nos écrans, et ce pour la troisième fois. Après la première trilogie Spider-Man avec Tobey Maguire, puis la trilogie avortée à deux épisodes de The Amazing Spider-Man avec Andrew Garfield, c'est à nouveau le reboot de l'homme araignée, cette fois-ci incarné par Tom Holland, âgé de 21 ans, pour Spider-Man : Homecoming.

capture spider-man homecoming disney marvel

Les scénaristes ont opté pour une approche plus direct, et O combien salutaire afin de gagner du temps : aucun flash-back sur la fameuse morsure de l'araignée mutante. Le sujet est à peine évoqué en une réplique. On va droit au but, et ça c'est bien. Car ce film est dans la continuité de Captain America : Civil War. On connait Peter Parker, son tempérament, ses capacités, son costume. Ce qui permet facilement de poser l'intrigue plus rapidement et d'être immergé comme il faut. On ne voit absolument pas le temps passé, tout est prenant, tout est subtilement dosé. Peter Parker évolue doucement au fil de ses actions et Tony Stark veille au grain. Si le film dispose de peu de séquences vraiment émotionnelles, certaines sont vraiment bien faites, à l'image d'une scène entre Stark et Parker, permettant de voir le lien "paternel" entre les deux.

Là où ce film apporte surtout une bouffée d'air frais, mais qui pourrait déplaire à certains, est le choix du costume. On voit que Tony Stark est passé par là et ce n'est plus un simple costume rouge et bleu avec un outil de tissage de toile. Bonjour au costume "Stark Industries" avec sa technologie, son assistance vocale, ses gadgets... C'est probablement là que Spider-Man : Homecoming sort de l'ordinaire des métrages précédents. Cette conception apporte quelque chose au film, donnant plus de péripéties, d'humour, de vivant... sans pour autant faire de Peter un gamin dépendant de son costume high-tech. Le film joue justement là-dessus : le costume fait-il le héros ?

capture spider-man homecoming disney marvel

Troisième acteur pour interpréter l'homme-araignée, Tom Holland propose un tout nouveau Spider-Man, plus proche des comics : enfant, immature et avec beaucoup d'humour. Surtout, le film évite les clichés liés à l'adolescence. Spider-Man est ainsi un jeune super-héros qui doit trouver ses marques et cela rend le personnage bien plus attachant. De l'autre côté, nous avons un Michael Keaton magistral incarnant le Vautour. Ce personnage est cependant peu "travaillé" (la raison qui le pousse à devenir le Vautour est assez banal) mais la prestation de l'acteur compense largement. Evidemment, nous avons également Tony Stark, qui bien qu'il ait été beaucoup mis en avant lors de la promotion du film, n'apparaît que très peu mais offre plus de consistance à l'histoire et à l'évolution de Parker. Il est un mentor sans trop l'être. Pour les autres personnages secondaires, ils ont une utilité intéressante mais reste à voir si cela se poursuivra dans les suites qui sont prévues.

Alors que Captain America : Civil War et les autres Marvel étaient une avalanche d'effets spéciaux, Spider-Man : Homecoming offre juste ce qu'il faut pour en mettre plein les yeux sans nous éblouir. C'est beau, c'est propre, l'évolution technologie permet de présenter un Spider-Man encore plus agile mais le film ne se repose pas là-dessus, et rien que pour ça c'est bien.

capture spider-man homecoming disney marvel

Michael Giacchino signe une bande originale qui reste discrète. En sortant de la salle on n'a pas de musique en tête ou de coup de coeur sonore liée à une scène. Il s'était déjà plus illustré sur d'autres films, le rendant un peu décevant sur ce coup.

Spider-Man : Homecoming signe un retour triomphant de l'homme-araignée en l'intégrant efficacement dans la franchise des Avengers, donnant un personnage plus charismatique avec son lot de nouveauté. Reste à attendre l'arrivée des deux autres films qui seraient prévues afin de voir si le super-héros arrivera à redresser la toile avec brio.



disney store
NOS NOTES ...
La note de Fabien
PARTAGER
Fabien Le Lagadec
Fondateur et rédacteur de Disney-Planet mais aussi de Pixar-Planet.Fr, ancien employé de Disneyland Paris à Toy Story Playland, j'ai 30 ans et je suis Vosgien. En plus de Pixar, passion pour le cinéma, les musiques de films, la nature, l'astronomie...