amazon disney

Need for speed affiche poster disney touchstone

Fiche technique.

Réalisateur : Scott Waugh.
Scénaristes : George Gatins, John Gatins et George Nolfi.
Producteurs : John Gatins, Patrick O'Brien et Mark Sourian .
Compositeur : Nathan Furst.
Société de production : DreamWorks SKG, Reliance Entertainment, Electronic Arts et Bandito Brothers.
Distributeur : Walt Disney Studios Motion Pictures et Touchstone Pictures.
Sortie USA : 14 Mars 2014.
Sortie française : 16 Avril 2014.
Titre original : Need for Speed.
Durée : 2h05.
Budget : 66 millions de dollars.
Recette mondiale : 203,2 millions de dollars.
Recette USA : 43,5 millions de dollars.
Entrées françaises : 464 606 entrées.

Résumé.

Depuis la mort de son père, Tobey Marshall s'occupe du garage automobile avec ses amis. Leur passion est de concevoir des voitures pour les faire monter à toute vitesse. C'est le cas de la Ford Shelby GT500 de son ami Dino. Celui-ci va prendre part à une course avec Pete qui va se faire tuer dans un accident. Dino prend alors la fuite et c'est Tobey qui est accusé du meurtre. Lorsqu'il sort de prison, il jure de se venger et de remporter la fameuse course De Leon.

Achat.

Vidéos.

Casting.

Tobey Marshall : Aaron Paul (VF : Axel Kiener).
Dino Brewster : Dominic Cooper (VF : Pierre Tessier).
Julia Bonet : Imogen Poots (VF : Karine Foviau).
Joe Peck : Ramon Rodriguez (VF : Emmanuel Garijo).
Benny : Kid Cudi (VF : Diouc Koma).
Monarch : Michael Keaton (VF : Bernard Lanneau).
Finn : Rami Malek (VF : Alexis Tomassian).
Pete Coleman : Harrison Gilbertson (VF : Donald Reignoux).
Darrel : Chillie Mo (VF : Jérémy Bardeau).
Anita Coleman : Dakota Johnson (VF : Barbara Beretta).
Lejeune : Nick Chinlund (VF : Pascal Casanova).

En savoir plus.

Need for Speed est un jeu vidéo d'Electronic Arts que DreamWorks décide de produire en Juillet 2012.

Avant que ce ne soit l'acteur de Breaking Bad Aaron Paul pour incarner le héros principal, il y eut Taylor Kitsch, Liam Hemsworth, Brenton Thwaites et Luke Bracey. Début 2013, le reste du casting se complète. De plus, Paul était prévu à l'origine pour incarner le méchant avec que Spielberg ne repère sa prestation dans la série pour lui donner le rôle du "gentil".

Pour donner l'illusion que ce sont les acteurs qui pilotent les bolides, en plus d'avoir suivi des stages de pilotage, les véhicules ont été équipe d'un appareillage permettant à un cascadeur de conduire la voiture en n'étant pas devant la caméra.

Les différents hélicoptères de police que nous voyons dans le film ont en réalité été utilisés pour filmer des prises de vues aériennes. Les caméras furent supprimées en post-production.

Notre avis.

Pour continuer dans la série des adaptations de jeux vidéo sur grand écran, Need for Speed fait donc partie de cette liste (quand on voit que le jeu vidéo utilise des acteurs réels pour ses cinématiques, le passage au cinéma ne faisait guère de doutes).

Inspiré de la saga, ce film reprend les facettes des voitures puissantes, des courses-poursuites endiablées avec la police et de courses illégales dans différents décors. Afin de le porter au cinéma, les scénaristes ont opté pour une vengeance du héros principal qui veut gagner une course en mémoire de son amie. Il faut dire que c'était compliqué de faire mieux (Need for Speed est un jeu de courses avant d'être une histoire développée). L'histoire est donc sans prises de tête et divertissante et on ne compatit pas beaucoup avec Tobey Marshall et on ne prend pas peur devant Dino Brewster.

C'est bien là aussi le problème. En plus des clichés scénaristiques, les acteurs ne brillent pas par leur talent. Même Aaron Paul, révélé par Breaking Bad, ne parvient pas à nous donner des émotions et il reste peu expressif tout le long du film. Il en est de même pour les autres personnages peu travaillés et qui auraient pu apporter un peu d'épaisseur à une histoire déjà maigrichonne.

Heureusement que la réalisation relève le niveau avec un montage dynamique et des prises de vues proche du jeu vidéo. La caméra virevolte, filme de différents points de vue et nous permet d'être pleinement impliqué dans les courses. Même en étant dans l'habitacle, nous ressentons les effets de vitesse et la puissance du moteur. Le réalisateur, ancien cascadeur, manie parfaitement bien le cadrage et nous permet de passer un bon moment. De plus, les amateurs de belles voitures en auront pour leurs yeux avec les différents modèles présentés.

Pour un film de ce genre la bande originale correspond bien avec des musiques rythmées mais ne propose pas de magnifiques thèmes.

Need for Speed réussit son passage au cinéma que par la réalisation et il faut faire abstraction du reste. Dommage mais encore une fois cela montre que le jeu vidéo a du mal à quitter la télévision.



disney store
PARTAGER
Fabien Le Lagadec
Fondateur et rédacteur de Disney-Planet mais aussi de Pixar-Planet.Fr, ancien employé de Disneyland Paris à Toy Story Playland, j'ai 30 ans et je suis Vosgien. En plus de Pixar, passion pour le cinéma, les musiques de films, la nature, l'astronomie...