amazon disney

les-projets-abandonnes-musicana-00Gardés au chaud sous un amas de poussières ou oubliés dans de vieux cartons au fin fond d'un grenier, ils ont parfois fait briller les yeux de scénaristes, réalisateurs ou encore animateurs, mais le destin a finalement décidé de ne jamais leur donner vie. Eux, ce sont les projets abandonnés de Disney et voici leurs histoires !

Musicana.

Dans la série des films avortés par la Walt Disney Company, on découvre Musicana, un film d'animation au concept proche d'un autre long-métrage atypique du studio sorti en 1940 : Fantasia.

Aux commandes du projet, Melvin Shaw ! Scénariste américain, que l'on retrouve sur Bambi ou encore à la conception des personnages du Roi Lion, il développe dans les années 70 un concept de film au cours duquel divers courts-métrages prenant place dans différents pays à travers le monde s’enchaînent au rythme des musiques typiques du folklore local.

Avec Wolfgang Reitherman, célèbre animateur faisant partie des Nine Old Men, il crée divers scénarios et story-board afin d'étoffer son long-métrage.

Parmi les histoires qu'ils conçoivent, on retrouve The Rain God, une histoire qui se situe en Afrique et dans laquelle un singe vole le diamant du dieu de la pluie. Refusant de faire pleuvoir à nouveau tant que son précieux ne lui serait pas restitué, il crée ainsi une sécheresse empêchant les animaux de s'abreuver. Ils vont alors tous se mettre en quête du petit singe afin de restituer le bien du dieu de la pluie.

les-projets-abandonnes-musicana-09 les-projets-abandonnes-musicana-04

les-projets-abandonnes-musicana-08

Illustrations de la séquence The Rain God !

Finlandia est un autre court qui devait raconter la bataille entre le dieu du soleil et le dieu de la glace qui serait à l'origine des Grands Lacs finlandais.

les-projets-abandonnes-musicana-16 les-projets-abandonnes-musicana-01

Illustrations de Finlandia !

Devait s'ensuivre un dessin animé se déroulant dans le sud des États-Unis à propos d'une formation de jazz composée de grenouilles sur deux musiques d'Ella Fitzgerald et de Louis Armstrong et une nouvelle aventure en Amérique du Sud qui devait s'articuler, cette fois-ci autour des mythes aztèques et incas sur une musique de Yma Sumac, une soprano péruvienne que Walt avait rencontrée.

les-projets-abandonnes-musicana-13 les-projets-abandonnes-musicana-12

Illustrations de la séquence du sud des Etats-Unis !

les-projets-abandonnes-musicana-03 les-projets-abandonnes-musicana-05

Illustrations de la séquence Amérique Latine !

Toujours au programme de Musicana, The Emperor and the Nightingale mettait en scène Mickey sur une histoire basée sur The Nightingale d'Andersen.

les-projets-abandonnes-musicana-02

Illustrations de la séquence The Emperor and the Nightingale !

Serviteur de l'empereur de Chine, notre souris préférée se lie d'amitié avec un rossignol afin de le faire chanter sur demande pour l'empereur. Mais lorsqu'un rossignol mécanique est présenté à Sa Majesté, le véritable oiseau est alors mis de côté.

les-projets-abandonnes-musicana-18

les-projets-abandonnes-musicana-17 les-projets-abandonnes-musicana-06

Illustrations de la séquence The Emperor and the Nightingale !

Le petit détail de ce court-métrage réside en la présence au générique de John Lasseter, désormais à la tête du département animation.

les-projets-abandonnes-musicana-15
Illustrations de la séquence The Emperor and the Nightingale !

Enfin, Ali Baba and the Forty Thieves était une version animée de la célèbre histoire des mille et une nuit incarnée par des oiseaux anthropomorphes dont Ali Baba était une colombe et les voleurs des faucons. La musique s'intitulait Schéhérazade et était composée par le célèbre compositeur russe Rimski-Korsakov.

les-projets-abandonnes-musicana-14les-projets-abandonnes-musicana-07les-projets-abandonnes-musicana-10

les-projets-abandonnes-musicana-11

 Illustrations de la séquence Ali Baba and the Forty Thieves !

Une fois prêts, Shaw et Reitherman ont alors présenté leur projet aux hauts dirigeants du studio. Malheureusement, et malgré l'enthousiasme des animateurs et des directeurs, le flop commercial de Fantasia, à qui Musicana ressemble fortement, a eu raison de l'engouement de Disney pour le projet.

Suite à ça, Reitherman quitta le studio et l'ensemble des histoires de Musicana fut archivé. Si le spectre d'un nouvel échec commercial a eu raison du projet de Shaw, et ça se comprend, ce dernier a du néanmoins avoir quelques sursauts en voyant Fantasia 2000, la suite du flop donc, sortir en 1999. Ah la la, cruauté du monde animée quand tu nous tiens !



disney store