amazon disney

Disney-Planet ainsi que d’autres blogs et sites Disney ou de cinéma ont été invités à l’hôtel luxueux "Le Meurice" situé à la rue Rivoli près de la place Vendôme à Paris, pour une conférence de presse avec la majorité du casting du film. Nous avions rendez-vous à 14h30 dans une superbe salle de conférence décorée pour l’occasion qui se prête bien à l’ambiance du film. Après quelques minutes d’attente tout le casting arrive enfin : Alan Menken, le compositeur du film et de celui de 1991 ainsi que de divers autres films Disney, le réalisateur Bill Condon (les deux derniers Twilight), la sublime Emma Watson qui joue Belle, Luke Evans qui joue Gaston, Josh Gad jouant LeFou, Dan Stevens qui joue la Bête ainsi qu’Alexis Loizon, représentant français participant au casting en tant que supporter de Gaston.

casting belle bête beauty beast disney pictures

La conférence de presse.

Voilà ce qu’on retiendra de cette conférence d’un peu plus de trente minutes selon les protagonistes.

Commençons par Alan Menken : Quand on lui avait proposé de refaire les chansons du film, il se demandait ce qu’il pouvait faire de plus, selon lui les chansons et musiques étaient déjà parfaites. Mais Bill Condon a montré sa vision en lui demandant plus de consistance et d’éléments dans ses chansons. Pour lui, quand il crée sa musique, il est comme si il était un architecte, il donne de l’espace à ses chanteurs pour qu’il s’y installe. Il ne leur dit pas comment ils doivent y vivre. Ils ont le droit d’y faire leur propre interprétation par rapport à la structure qu’il apporte à la musique. Pour le film, il y ajoute trois chansons.

conference presse casting belle bête beauty beast disney pictures

Bill Condon : Le réalisateur parle du casting, qui a duré un mois, essentiellement britannique. Ainsi que de la scène de "Be Our Guest" avec plus d’un mois de tournage car Emma était seule et plusieurs scènes et plans ont dû être faits. Pour tout ce qui est effets spéciaux, il avoue avec humour que tout a bien évolué depuis Twilight. Comme le film d’animation, il a été inspiré par le film de La Belle et la Bête de Jean Cocteau, par sa poésie et son approche de la Bête.

Josh Gad, qui était le plus serein et le plus drôle lors de la conférence : il a toujours adoré le film La Belle et la Bête depuis tout petit et est heureux de partager la même magie avec ses deux filles en leur montrant le plateau et le nouveau film qui sort. Il est fier de participer à ce projet.conference presse casting belle bête beauty beast disney pictures

Emma Watson : elle a vu le film d’animation des milliers de fois. Etant petite, elle ne voulait regarder que celui là, et à l’âge de ses cinq ans, c’était pour elle le lien qui restait d’elle avec la France. Elle a choisi d’incarner Belle car elle représente un symbole, courageuse, forte, téméraire, elle est une connexion avec sa lutte du féminisme, donner à toutes les femmes une place égale dans la société à celle des hommes, et en choisissant ce rôle et réinterprétant les chansons, elle se revoit comme la petite fille qu’elle était avant. Elle parlait aussi beaucoup des effets spéciaux, comment elle a dû s’adapter avec des choses qui n’apparaissent pas en face d’elle mais plus tard sur l’écran grâce à la post-production. Fan du film, elle avait pour ambition dans ce nouveau film d’ajouter des informations sur son passé, sur sa mère, sur ce qu’elle aime vraiment faire pour donner du contenu à son personnage, voulant qu’elle soit un personnage intègre, comme une vraie femme dans un monde réel. Elle trouve l’histoire de La Belle et la Bête extrêmement riche et extrêmement forte et toujours d’actualité à notre époque.

conference presse casting belle bête beauty beast disney pictures

Luke Evans est le plus décontracté lors de la conférence : pour lui, Gaston est un personnage théâtrale, limite grotesque et irréel, avec un ego plus gros que la pièce de la conférence. Il ne voulait pas trop en faire pour pas être en décalage du film. Il s’est donné à cœur joie d’interpréter ce personnage qui change de ses autres rôles. Avec l’équipe, ils ne revenaient pas des décors construits dans les studios de Shepperton.

Dan Stevens : la chose qui a été la plus difficile pour lui lors du casting est la scène de bal, étant sur des échasses il était très dur pour lui de danser. Il était très grand et très lourd, il était dur de faire passer ce moment intime. Il s’est inspiré de la performance de Jean Marais qui jouait la Bête dans le film de Jean Cocteau. Il a aimé voir l’évolution de la Bête, entre le scénario, le tournage, la post-production et le tournage final avec tous les effets réunis.

conference presse casting belle bête beauty beast disney pictures
@Disney France.

Alexis Loizon : Il a été remarqué lors de sa fabuleuse prestation de Gaston pour la comédie musicale du film à Mogador. Le réalisateur l’avait tout de suite remarqué et lui a demandé de participer au casting. Intimidé d’intégrer une grande équipe dans un prochain grand film, tout s’est fait naturellement malgré la pression.

La masterclass d'Alan Menken.

Nous étions invités ensuite à assister à une masterclass d’Alan Menken, armé de son piano, il nous explique la plupart des chansons de La Belle et la Bête. Il était intéressant d’avoir un passionné en face de nous, cherchant parfois ses mots, il était très naturel. Parfois, il faisait l’effort de parler français. Il parlait de son précédent film La Petite Sirène où il était important pour lui d’avoir un style musical adapté et original pour chaque film et chaque personnage. Pour La Belle et la Bête, il fallait que ce soit du classique, de l’opérette, du vaudeville rappelant la France avec une dimension de mystère.

Il parle du magnifique prologue en expliquant qu’il s’est inspiré du "Le Carnaval des Animaux" de Camille Saint-Saëns, mais Jeffrey Katzenberg voulait vraiment la musique de Camille Saint-Saëns et donc aucune modification. Alan Menken l’a donc joué avec un tempo plus rapide en rajoutant du mystique et du drame.

Pour la première chanson du film, il a écrit avec Howard Ashman pendant leur temps libre un morceau de six minutes, ne pensant pas du tout être approuvé par la production du film et finalement ils ont adoré.

conference presse alan menken casting belle bête beauty beast disney pictures

Pour "Gaston", il s’est adapté à l’imaginaire Disney, quelque chose de très décalé, qui ne se ferait sûrement pas dans une adaptation de Cocteau. C’était du pain béni pour lui de faire une chanson de comédie avec Howard Ashman. Il riait tellement des paroles de la chanson qu’il avait dû mal à travailler.

Il joue ensuite "C’est la Fête". Il a fait la musique avant les paroles d’Howard Ashman.

La chanson "La Belle et la Bête" est la chanson phare du film, elle a été la chanson commandée par la production pour devenir un tube sur les radios.

Il nous parla de Céline Dion qu'il trouve fantastique en ayant chanté la chanson thème pour le film d’animation et maintenant le film live.

Il se dépêcha de répondre à nos questions car il ne restait plus beaucoup de temps, il y répondit donc très rapidement pour la réadaptation d’"If I Can’t Love Her" de la comédie musicale au film live, la rendant plus dramatique et plus adapté au film. Il dût rapidement partir après ne pas avoir su choisir quel est l’acteur qui l’a le plus impressionné pour l’enregistrement des chansons et après avoir dit aimé voir une réadaptation du Bossu de Notre Dame et nous confirmant le remake live de La Petite Sirène et d’Aladdin.

La conférence en vidéo.

Disney a filmé l'événement et vous pouvez revivre ce moment (début de la conférence à la 9:00).



disney store