amazon disney

disney affiche poster alice de l'autre côté du miroir through looking glass

Fiche technique.

Réalisateur : James Bobin.
Scénariste : Linda Woolverton d'après l'oeuvre de Lewis Caroll.
Producteur : Tim Burton, Joe Roth Suzanne Todd et Jennifer Todd.
Compositeur : Danny Elfman.
Société de production : Walt Disney Pictures, Tim Burton production, Roth Films et Team Todd.
Distributeur : Walt Disney Pictures.
Sortie USA : 27 Mai 2016.
Sortie française : 1er Juin 2016.
Titre original : Alice Through the Looking Glass.
Durée : 1h52.
Budget : Inconnu.
Recette mondiale : Inconnu.
Recette USA : Inconnu.
Entrées françaises : Inconnu.

Résumé.

Alice est de retour au Pays des Merveilles en traversant un miroir magique. Elle découvre que le Chapelier Fou est mourant. Son seul moyen de l'aider est de voyager dans le temps. Mais modifier le temps peut avoir de graves conséquences.

Univers.

>> Personnages
>> Clins d’oeil
>> Faux raccords
>> Répliques
>> DVD / Blu-Ray
>> Bande originale
>> Funko Pop

Images.

Affiches françaises et internationales :

Images du film :

Vidéos.

Retrouvez toutes les vidéos du film en cliquant ici.

Casting.

Alice Kingsleigh : Mia Wasikowska (VF : Karine Foviau).
Le Chapelier Fou : Johnny Depp (VF : Bruno Choël).
Mirana, la Reine Blanche : Anne Hathaway (VF : Caroline Victoria).
Iracebeth, la Reine Rouge : Helena Bonham Carter (VF : Laurence Breheret).
Temps : Sacha Baron Cohen (VF : Inconnu).
Zanik Hightopp : Rhys Ifans (VF : Inconnu).
Tweedledee et Tweedledum : Matt Lucas (VF : François Delaive).
James Harcourt : Ed Speleers (VF : Benjamin Gasquet).
Le Chat de Cheshire : Stephen Fry (VF : Bernard Alane).
Wilkins : Toby Jones (VF : Inconnu).
Absolem la chenille : Alan Rickman (VF : Bernard Dhéran).
Le Lapin Blanc : Michael Sheen (VF : William Coryn).
Bayard : Timothy Spall (VF : Vincent Grass).
Le Lièvre de Mars : Paul Whitehourse (VF : Pierre Tessier).
Le Loir : Barbara Windsor (VF : Blanche Ravalec).

En savoir plus.

Alice De l'autre côté du miroir est la suite de l'adaptation live du dessin animé sorti en 2010. Ils sont tous adaptés des romans de Lewis Caroll.

disney alice de l'autre côté du miroir through looking glass

Le titre était initialement Alice in Wonderland: Into the Looking Glass avant de devenir Alice in Wonderland: Through the Looking Glass. En 2013, le réalisateur est officialisé et les mois suivants le casting est annoncé.

Le tournage a eu lieu d'Aout 2014 à fin Octobre de la même année à Londres dans les studios de Shepperton. Le Kathleen and May, L'Irene, L'Excelsior et le Earl of Pembroke sont quatre navires historiques qui ont été utilisés durant le tournage.

disney alice de l'autre côté du miroir through looking glass

Suite à son décès, le film est en hommage à Alan Rickman qui signe ici sa dernière performance.

Notre avis.

Il aura fallu attendre six ans pour retrouver le Pays des Merveilles dans la suite des aventures de notre héroïne blonde avec Alice de l'autre côté du miroir. En six ans, l'univers de Lewis Carroll est-il toujours aussi fantastique ?

La séquence d'ouverture maritime plante tout de suite l'ambiance avec une Alice devenue Capitaine du Wonder (le bateau de son père). De quoi, en plus d'en mettre plein les yeux, nous présenter l'évolution du personnage. Fini la petite Alice naïve qui n'est pas surpris par ce qui se passe, place à la Alice courageuse, sûre d'elle, voulant toujours braver l'impossible (qui reste un mot proscrit de son vocabulaire). Son héritage est sur le point de s'effondrer jusqu'à ce qu'Absolem la guide pour franchir le miroir vers le Pays des Merveilles. Si notre monde a connu quelques modifications, le pays de la Reine Blanche en connait un majeur : le Chapelier a perdu sa joie de vivre et s'éteint progressivement. L'occasion de retrouver les personnages emblématiques du premier film sans trop s'attarder sur eux. Mirana propose alors la solution : il faut remonter le temps pour aider le Chapelier. Sauf qu'ici, le temps est une personne, et que manipuler le cours du temps n'est pas sans conséquence.

disney alice de l'autre côté du miroir through looking glass

Le réalisateur James Bobin a donc la lourde tâche de succéder à Tim Burton et à son style visuel bien à lui. C'est donc chose réussie. L'univers est tout aussi coloré, tout aussi magique mais la beauté du film revient surtout à la tour du Temps, véritable machinerie d'horloger qui est aussi belle architecturalement à l'extérieur comme à l'intérieur. Si les personnages phares n'ont pas changé, Alice est celle qui aura le droit à une nouvelle garde robe et le Temps est quant à lui plus éloigné du style de Burton mais qui colle au visuel du film. Mi-homme, mi-machine, le Temps est une belle trouvaille côté design. De plus, sa tour offre de magnifiques décors qui émerveillent. Quant aux paysages du film, que ce soit l'océan de voyage dans le temps où les différents lieux qui composent l'histoire, tout est nouveau sans être un copier/coller du travail de Burton.

L'histoire d'Alice de l'autre côté du miroir se veut elle-même plus rythmée et plus attrayante que Alice au pays des merveilles (film - 2010). Pas besoin de s'attarder sur les personnages, ou sur la manière dont fonctionne les règles dans ce royaume, Alice est en terrain connu et la phase d'apprentissage et de questionnement est donc terminée. On rentre beaucoup plus vite dans le scénario car qui dit voyage dans le temps, dit qu'on va découvrir le passé des personnages. C'est ce que propose le film. Certaines questions obtiennent donc des réponses : quel fut l'enfance du Chapelier ? D'où vient la rivalité entre la Reine Blanche et la Reine Rouge ? Pourquoi la Reine Rouge a une si grosse tête ? L'histoire va donc aborder plusieurs thèmes : celui de la famille (le Chapelier pense que sa famille est encore en vie, Mirana veut retrouver l'amour d'Iracebeth, Alice doit faire le deuil de son père...) mais aussi du questionnement sur soi (le poids du passé, le fait d'avancer dans la vie...). Alice de l'autre côté du miroir se veut donc beaucoup plus mâture et sérieux que son prédécesseur, tout en apportant de la légèreté par moment avec la fameuse scène du thé usant des jeux de mots avec succès.

disney alice de l'autre côté du miroir through looking glass

Comme nous l'avons dit, Alice est la seule qui a vraiment évolué. Plus forte, elle n'hésite pas à vouloir aider le Chapelier au pays des merveilles, tout en devant faire face au terrible dilemme que lui impose Hamish dans le monde réel. Elle se veut beaucoup plus intéressante et est devenue une adulte responsable. L'autre personnage du film est bien sûr le Temps. Sacha Baron Cohen livre une belle performance, offrant à la fois un personnage qui semble méchant par moment et attachant sur d'autres. Orgueilleux au début, il est plus humain quand on comprend ce qu'est le temps en lui-même et sur ce qu'il apporte à notre vie. Quant au Chapelier, on le découvre dans un registre tragique, ce qui n'est pas du tout déplaisant.

Danny Elfman est de retour à la composition musicale et offre une bande originale de bonne facture, tout en amenant bien sûr le fameux thème du film. L'identité sonore est ainsi préservée malgré le changement de réalisateur. Quant à la chanson du générique interprétée par Pink, elle est tout aussi dynamique que l'est le film. A noter que le générique donne droit à une belle séquence d'animation.

disney alice de l'autre côté du miroir through looking glass

Six ans après être tombée dans le terrier du lapin, Alice franchit le miroir pour un film à l'histoire captivante, où on en prend pleins les yeux et avec des personnages beaucoup plus travaillés. Alice de l'autre côté du miroir est donc une suite réussie qui conviendra à tous !

 



disney store